L'optimisme pas encore de mise pour la P-DG d'Yves Saint Laurent

par Astrid Wendlandt

Partager

PARIS (Reuters) - Après une année 2009 difficile, la P-DG de la maison Yves Saint Laurent estime qu'il est encore trop tôt pour céder à l'optimisme en dépit des signes croissants d'une reprise des dépenses des consommateurs.

Juste après avoir assisté à la présentation de la collection automne-hiver de la maison de couture placée sous le signe de l'austérité, Valérie Hermann reste dans le ton avec des prévisions teintées de prudence.

"On a tous été très marqué par l'année 2009, alors on fait très attention", a-t-elle expliqué à Reuters lundi après le défilé. "C'est vrai qu'on est plus optimiste là qu'on ne l'était au milieu de l'année 2009. Mais je crois qu'il faut attendre, il faut être raisonnable et il faut tirer les leçons aussi de ce qui s'est passé en 2009."

La maison de couture, qui avait terminé à l'équilibre en 2008, est passée dans le rouge en 2009 sous l'effet du recul de 12% de ses ventes à périmètre comparable.

YSL a été particulièrement affecté par la baisse de la demande des distributeurs américains et par la baisse des dépenses dans l'ouest de l'Europe.

Mais selon Valérie Hermann, les cordons de la bourse commencent à se délier à nouveau. "On ressent qu'il y a un rebond, qu'il y a un optimisme, qu'il y a une vraie envie d'acheter", a-t-elle dit.

En février, les distributeurs américains ont enregistré leurs meilleurs chiffres de vente depuis le début de la récession.

CAPES EN PLASTIQUE

Yves Saint Laurent fait partie du groupe Gucci qui appartient au français PPR.

Son directeur artistique, le couturier Stefano Pilati, a présenté une collection de robes et de costumes noirs, parés de mini-capes détachables en plastique transparent, qui ont particulièrement séduit Kylie Minogue.

"J'adore les capes. J'ai toujours aimé les capes. Tous les gens supers portent des capes. Superman, Wonderwoman, et moi ce soir", a expliqué la chanteuse.

La collection de Pilati pour l'automne-hiver 2010 comprend également des ensembles de robes et de hauts ornés de larges rabats de juge ainsi qu'un top de couleur émeraude avec des épaules bouffantes, un thème dominant de la saison prochaine.

Stefano Pilati a expliqué que les silhouettes étaient davantage allongées cette année, les pantalons plus larges et plus bas sur les hanches. Ses costumes et ses robes étaient accessoirisées avec de longs et imposants sautoirs dorés.

"Je voulais rendre hommage au style d'Yves Saint Laurent dans les années 1970", a-t-il dit.

Sa collection a été présentée au Grand Palais à Paris le jour même de l'inauguration au Petit Palais de la première grande rétrospective consacrée aux créations d'Yves Saint Laurent, près de deux ans après la mort du couturier.

Version française Gwénaelle Barzic

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS