Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’opticien Krys augmente ses capacités de production à Bazainville

, , ,

Publié le

Le groupe d’optique investit 12 millions d’euros pour augmenter les capacités de fabrication et de traitement de son usine de verres de Bazainville (Yvelines)

L’opticien Krys augmente ses capacités de production à Bazainville © Krys

Premier opticien de France avec 1 365 points de vente et le seul à fabriquer une partie de ses verres depuis 1998, le groupe Krys passe la vitesse supérieure dans le domaine de la production.

La coopérative qui regroupe quelque 960 adhérents sous les trois enseignes de Krys, Lynx Optique et Vision a lancé en 2014 un programme d’investissement sur trois ans d’un montant de 12 millions pour augmenter les capacités de son usine de fabrication de verres de Bazainville (Yvelines) et se doter d’outils pour monter en gamme.

"Aujourd’hui nous fabriquons 1,2 million de verre et nous porterons cette production à 1,5 million de verres", a expliqué Christophe Lallau, directeur général de Codir, la centrale d’achats du groupe, lors d’une visite de presse organisée à l’occasion de la présentation du parrainage par la marque Krys d’un des maillots du prochain Tour de France.

Krys détient 14,5 % de parts du marché des ventes en boutique et 23 % pour ce qui concerne les achats effectués par les professionnels auprès sa centrale d’achat. Mais il veut encore progresser alors que le marché de l’optique est terriblement atomisé et qu’il va se durcir du fait de la nouvelle donne concernant la prise en charge des dépenses d’optique.

En réponse à ces défis la coopérative monte en gamme. "Nous avons fait le choix de fabriquer des verres à forte valeur ajoutée. Les consommateurs nous disent être prêts à payer plus cher un verre dès lors que vous ne faites aucun compromis sur la qualité", explique Jean-Pierre Champion, directeur général de Krys.

Des traitements plus sophistiqués

"Nous produisons de plus en plus de verres sophistiqués. Nous utilisons des technologies de pointe pour obtenir des verres présentant toutes les qualités en matière de traitement anti-rayures et anti-reflets", précise Christophe Lallo. "Par exemple, aujourd’hui nous appliquons un traitement anti-reflet à 700 000 verres. Demain nous serons en capacité de traiter jusqu’à 90 % des verres fabriqués dans l’usine."
L’enveloppe d’investissement servira également à renforcer l’équipement permettant de tailler le verre aux cotes de la monture numérisées en magasin.

"Aujourd’hui cet ajustement n’est réalisé que pour 25 % des verres. A l’avenir ce sera 50 %", indique encore Jean-Pierre Champion. Cette opération représente un service car si elle ne prend qu’une minute en usine elle peut demander vingt fois plus de temps à l’opticien. "C’est aussi un gain en terme de qualité et de performance car le positionnement des centres optiques du verre est bien plus précise sur nos machines industrielles", complète Christophe Lallau.

Enfin une part de l’investissement de 12 millions d’euros sera consacrée à l’augmentation de 50 % de la capacité du site logistique attenant à l’usine qui traite 7 millions d’articles par an et en traitera dix dans deux ans.

Les trois enseignes du groupe Krys ont réalisé 927 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014 auxquels s’ajoute une centaine de millions au titre de Codir. Le site de Bazainville emploie environ 400 personnes dont 150 pour la production.

Patrick Désavie
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle