L'Opep fait un pas en arrière

Le cartel pétrolier a réduit sa production en août pour la première fois depuis février, d'après les informations réunies par les analystes du Platts. Si cette tendance se confirme, elle devrait soulager le marché mondial en surproduction et soutenir un peu les cours du brut.

Partager

En Arabie saoudite, sur les rives du golfe Persique, Total construit sa plus grosse unité de raffinage.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole, qui refuse d’abaisser son quota global de production, a tout de même fait un petit pas en arrière en réduisant en août sa production cumulée de 140 000 barils par jour (bj), à 31,26 millions de barils, affirment les experts spécialisés du Platts.

Ne pas sur-interpréter cette nouvelle

D’après les informations du Platts, les pays membres ayant réduit leur production seraient l’Arabie saoudite (-50 000 bj), qui produit à elle seule un tiers du pétrole du cartel, et de façon moins prononcée l’Irak, l’Angola et le Qatar. La Libye, elle aussi, a vu sa production baisser en raison de problèmes techniques sur les champs de l’Est et de blocages dus au conflit. A 360 000 bj, le pays produit toujours moins d’un quart de sa capacité.

"Il ne faut pas sur-interpréter cette première baisse de production depuis février", tempère Margaret McQuaile, chef de bureau du Platts. Car la production reste largement supérieure au seuil officiel de 30 millions de barils par jour, fixé début 2012 et que le cartel a refusé de modifier depuis.

Myrtille Delamarche

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS