L'OMS lance un appel de fonds de 15 millions de dollars pour aider le Liban

L'OMS a lancé un appel de fonds de 15 millions de dollars (12,7 millions d'euros) le 7 août pour soutenir le système de santé libanais. Plusieurs établissements de santé, dont cinq hôpitaux, ont été touchés par l'explosion du 4 août, qui a fait au moins 154 morts et 5 000 blessés à Beyrouth.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'OMS lance un appel de fonds de 15 millions de dollars pour aider le Liban
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un appel de fonds de 15 millions de dollars (12,7 millions d'euros) pour répondre aux besoins sanitaires d'urgence du Liban.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un appel de fonds de 15 millions de dollars (12,7 millions d'euros) pour répondre aux besoins sanitaires d'urgence du Liban après l'explosion massive qui a dévasté mardi 4 août le port de Beyrouth et une partie de la capitale libanaise.

La catastrophe, qui a fait au moins 154 morts et 5 000 blessés, a également détruit 17 conteneurs de matériel médical fourni par l'OMS, a déclaré dans un communiqué publié jeudi 6 août le bureau régional de l'agence pour le Moyen-Orient.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cinq hôpitaux touchés par l'explosion

De nombreux établissements de santé, dont cinq hôpitaux de la zone touchée par l'explosion, ont été endommagés et certains sont désormais hors service, a ajouté l'agence.

Pas moins de 300.000 personnes ont été déplacées et doivent être nourries et logées, ce qui "risque notamment d'accélérer la propagation du coronavirus et d'autres maladies", a dit Iman Shankiti, représentante de l'OMS au Liban.

L'ONU interviendra

L'organisation des Nations unies a ajouté vendredi 7 août qu'elle évaluerait, en collaboration avec l'Université américaine de Beyrouth, l'impact environnemental des fumées engendrées par l'explosion de milliers de tonnes de nitrate d'ammonium.

Avec Reuters (Aidan Lewis; version française Juliette Portala, édité par Marc Angrand)

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS