L'OMC désavoue l'UE sur les taxes sur les écrans plats

GENEVE (Reuters) - Un organe de règlements des litiges de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) estime que l'Union européenne ne peut pas imposer de taxes sur trois types de produits électroniques en provenance des Etats-Unis, du Japon et de Taïwan, a-t-on appris lundi de sources commerciales.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'OMC désavoue l'UE sur les taxes sur les écrans plats

L'OMC a tranché en faveur des trois pays, qui faisaient valoir que ces taxes, sur les écrans plats, les imprimantes multifonctions et les boîtiers reliés à la télévision, violaient l'Accord sur les technologies de l'information.

Cet accord, conclu en 1996, supprime les taxes entre 72 pays sur certains produits afin de favoriser le commerce des produits de haute technologie. L'Union européenne met en avant le fait que l'accord ne concerne pas certains composants et imposait donc des taxes allant de 6 à 14% sur ces trois produits.

Le rapport de l'organe de règlements des litiges sera publié fin août. L'UE disposera alors de 60 jours pour faire appel.

Jonathan Lynn, Marine Pennetier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS