L'OCP lance un complexe d'engrais de 500 millions d’euros à Jorf Lasfar pour cibler les marchés africains

L'Office chérifien des phosphates a procédé à l'inauguration le 1er février d'un complexe intégré de fabrication de phosphates composé de plusieurs unités. Le coût global de ce site dénommé "Africa fertilizer complex" est près de 500 millions d'euros.

Partager
L'OCP lance un complexe d'engrais de 500 millions d’euros à Jorf Lasfar pour cibler les marchés africains
L'Office chérifien des phosphates a précédé à l'inauguration le 1er février d'un complexe intégré de fabrication de phosphates composé de plusieurs unités.

Les choses en grand. L'OCP vient d'inaugurer ce lundi 1er février un complexe intégré de fabrication d'engrais dénommé "Africa fertilizer complex" et doté de plusieurs unités. Il est situé sur le site portuaire de Jorf Lasfar où le groupe OCP dispose déjà d'une très forte emprise industrielle.

Ce complexe inauguré par le roi du Maroc en compagnie de Mostafa Terrab, patron de l'OCP est composé notamment d'une unité d'engrais d'une capacité d'un million de tonnes par an dont la production serait exportée vers l'Afrique subsaharienne.

Le coût de l'investissement est de 5,3 milliards de dirhams soit près de 500 millions d'euros. (1000 dirhams = 92 euros). Ce projet devrait générer 380 emplois.

Les autres parties du complexe comprennent une unité d'acide phosphorique de 450 000 tonnes par an et une unité d'acide sulfurique d'une capacité de 1,4 million de tonnes par an.

A ces trois unités viennent se greffer une centrale thermoélectrique de 62 MW et une unité de stockage avec une capacité de 200 000 tonnes d'engrais.

Totalement intégré, "Africa fertilizer complex" assure l'utilisation de l'ensemble des matières premières de phosphate, soufre et ammoniac et les installations d'électricité, eau et vapeur.

Il entre dans le cadre d'un ambiteux plan de développement lancé par Mostafa Terrab en 2008 et allant jusqu'à 2020. L'OCP compte disposer sur le site de Jorf Lasfar au total dix unités de production d'engrais.

Ce complexe ciblant les marchés africains avait été mis en lumière lors de plusieurs tournées diplomatiques de Mohammed VI en Afrique subsaharienne. Il associe notamment, sous une forme non détaillée, le Gabon.

Outre ce complexe, l'OCP a également inauguré pour ses propres besoins une station de dessalement d'eau de mer pour ne pas peser sur les disponibilités hydriques de la région. Cette station va comprendre plusieurs unités liées au pompage, prétraitement, ultrafiltration et osmose inverse.

Détenu à 95% par l'Etat marocain, le groupe OCP a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 4,9 milliards de dollars et une marge nette d'environ 10%. Il détient de loin les premières réserves mondiales de phosphates. Mais son vaste plan de transformation et d'investissement vise à se développer en aval vers la fabrication d'engrais élaborés et non plus la seule vente, sur les marchés mondiaux, de roche de phosphates.

Basé à Casablanca, l'OCP était le sixième producteur mondial d'engrais, selon les données portant sur 2014 de son concurrent Potash. Mais le deuxième, au coude à coude avec l'américain Mosaic, pour la production d'acide phosphorique.

Encore un peu plus depuis hier.

Nasser Djama avec Pierre-Olivier Rouaud

Eau : le complexe de l'OCP en quelques chiffres

capacité de la phase 1 : 25 mm3/an

Investissement de la phase 1 : 800 millions de dirhams

Emplois permanents à terme : 100

Emplois pendant la phase 1 : 400 000 jours hommes dont 93% de locaux

 

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS