L’Occitanie : maintenir la performance et répondre aux défis du XXIe siècle

Publié le

Publi-rédactionnel 7e région industrielle de France avec 213 000 emplois dans l’industrie, l’Occitanie est depuis 2013 la seule région française qui crée plus d’emplois industriels qu’elle n’en perd avec un solde positif de +0,8 alors que la moyenne nationale est de -6. Sa préoccupation est de maintenir cette croissance sachant que les principaux domaines d’activités sont l’agroalimentaire et l’aéronautique.

L’Occitanie : maintenir la performance et répondre aux défis du XXIe siècle

« Tout l’enjeu consiste à pouvoir répondre à la question : comment fait-on pour rester performants et répondre aux 3 défis, technologique, environnemental et sociétal qui s’annoncent pour les entreprises et les territoires dans les années à venir ? », avertit Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge du développement économique au sein de la Région. Pour répondre à ces défis, la Région mène une politique volontariste forte pour accompagner l’émergence de nouvelles filières comprenant l’éolien flottant, l’hydrogène vert, le numérique & l’IA ainsi qu’une filière « hybride » réunissant santé et bien vieillir.
 
Première région à énergie positive d’ici 2050
 
En matière d’énergie, l’Occitanie s’est fixée comme objectif d’être la première région à énergie positive d’ici 2050 en diminuant par 2 sa consommation d’énergie et en multipliant par 3 sa production d’énergie renouvelable. « Dans ce cadre, l’éolien flottant est un projet majeur qui permettra l’émergence d’une vraie filière », résume l’élue. Sur les 4 projets retenus par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (dans le cadre de l’appel à projet national lancé par l’Ademe pour l’implantation d’éoliennes flottantes), 2 se trouvent en Occitanie au large des côtes languedociennes. Les futures fermes pilotes, dotées chacune de 4 éoliennes, vont ainsi voir le jour d’ici 2021, à Gruissan pour la première et à Port-la-Nouvelle pour la seconde. Le développement de la filière éolien offshore flottant sera coordonné depuis le port de Port-la-Nouvelle dont la Région est propriétaire.
 
Mobilisée par l’urgence climatique, la Région Occitanie a également annoncé un plan de 150 M€ pour produire et déployer à grande échelle l’hydrogène vert jusqu’en 2030, une ambition qui pourrait générer 1 milliard d’euros d’investissements en Occitanie. « Pour avancer vite, il nous fallait trouver des applications concrètes, l’un des choix a été de se tourner vers le domaine de la mobilité avec l’intégration de l’hydrogène dans les secteurs de l’automobile et des véhicules autonomes », argumente Nadia Pellefigue. Des applications sont actuellement menées en partenariat entre Safran et la compagnie Easy Jet sur les aéroports de Toulouse-Blagnac et de Tarbes-Lourdes-Pyrénées. Elles consistent entre autres à approvisionner en hydrogène des tracteurs pour avions. Ces véhicules autonomes vont permettre à la compagnie aérienne de pouvoir augmenter ses rotations.
 
Par ailleurs, d’ici 2024, le programme prévoit l’achat de trois rames à hydrogène de train Régiolis (33 M€ dès 2019), le développement de l’avion du futur 100 % hydrogène, la réalisation de 20 stations de production et distribution d’hydrogène vert, la construction d’une usine de production d’hydrogène et de deux électrolyseurs industriels (HyPort à Toulouse-Blagnac et Tarbes), le soutien à l’achat de 600 véhicules hydrogène. Et D’ici 2030 deux usines de production d’hydrogène vert devraient voir le jour ainsi que 55 stations de production et distribution d’hydrogène vert.
 
Du côté du numérique qui réunit 67 000 emplois en Occitanie, le programme Aniti visera à faire de Toulouse l’un des leaders mondiaux de l’intelligence artificielle en recherche, formation, innovation et
développement économique. Les secteurs d’application stratégiques ciblés par le projet sont la mobilité et les transports ainsi que la robotique/cobotique pour l’industrie du futur. La cybersécurité est également au centre des priorités de la Région qui cible les Pme et TPE pour les accompagner dans leur transformation numérique.
 
Inspire pour bien vieillir
 
Enfin, la quatrième filière soutenue par la Région concerne la santé et le bien vieillir. L’Occitanie finance à hauteur de 23 millions d’euros le programme Inspire dont le but est de traquer les biomarqueurs du vieillissement. « Inspire est un projet majeur, à la croisée de la recherche de pointe et du soin. Je suis pleinement mobilisée pour faire émerger en Occitanie un grand pôle international de recherche, soins et innovation autour du vieillissement », a annoncé la présidente de Région Carole Delga. Soutien de la recherche et de la « Silver économie », la Région a ainsi programmé de bâtir à Toulouse un « campus » de 13 000 m2 sur le site de l’Oncopole, à Langlade, pour héberger 600 chercheurs, formateurs, cliniciens et entreprises. Elle va également mobiliser ses aides à la recherche et l’innovation, à hauteur
de 30 M€ sur 10 ans.
 
Un accompagnement vers l’Usine du Futur
 
Parmi les autres initiatives de la Région figure la mise en place d’un accompagnement en 2 étapes pour aider les entreprises à réussir leur mutation vers l’usine du futur. La première étape permettra dans un délai de 5 jours de réaliser un diagnostic avec un financement assuré à 100 % par la Région.
Le deuxième volet concerne un accompagnement sur mesure de 25 jours (financé à 50 %) qui permettra aux entreprises de mener leurs premières expérimentations. Ce programme démarrera début 2020. L’objectif est de soutenir 400 entreprises en première phase et 250 en phase longue. Notons enfin que l’Occitanie est avec l’Ile-de-France la seule région à atteindre l’objectif européen de 3 % de dépenses en recherche et développement. La métropole toulousaine est la seule métropole à accueillir les trois composantes de la recherche : fondamentale, appliquée et expérimentale.
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte