International

L’observation de la Terre rapporte des gros contrats à Airbus et Thales Alenia Space

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bonne nouvelle Les industriels européens du spatial vont à nouveau bénéficier de Copernicus. Pour renforcer ce vaste programme d'observation de la Terre, l'Agence spatiale européenne a accordé le 13 novembre près de 300 millions d'euros de contrats à Airbus et Thales Alenia Space.

L’observation de la Terre rapporte des gros contrats à Airbus et Thales Alenia Space
Le satellite de la mission LSTM représenté en images de synthèse.
© Airbus

Après Mars et la Lune, c’est l’observation de la Terre qui remplit les carnets de commande d’Airbus et Thales Alenia Space. Vendredi 13 novembre, les deux industriels européens ont décroché une série de contrats pour trois nouvelles missions en orbite terrestre. Les deux entreprises vont diriger la construction de plusieurs satellites qui viendront compléter le programme européen Copernicus.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte