« L’objectif de Renault est de fabriquer des voitures suffisamment compétitives pour qu’elles se vendent ! »

Jérôme Stoll, directeur commercial de Renault défend la nécessité de Renault de rester compétitif.

Partager

Renault est aujourd’hui accusé de trahir la France en envisageant de concentrer, dés 2013, la production de toutes les Clio en Turquie. Ce n’est cependant pas une nouveauté puisque le groupe Renault/Dacia/ Samsung ne fabrique déjà plus que 25 % de ses voitures dans l’hexagone, et seul 41 % des Renault vendues en France y sont fabriquées.

En tant que directeur commercial, l’explication de Jérome Stoll tombe sous le sens. Interrogé à l’occasion des résultats commerciaux du groupe, il a rappelé que dans un marché ultra concurrentiel où le prix est le premier des atouts, son souhait est avant tout de disposer de produits compétitifs. « Il est évident que cet élément est pris en compte dans notre stratégie industrielle ». Ce point sera au coeur du débat qu’auront samedi Carlos Ghosn, le président du groupe, et Nicolas Sarkozy, et il est possible, qu’à son issue, il soit fait quelques révélations sur l’avenir industriel du groupe. En attendant, Renault affiche, grâce à la prime à la casse et à Dacia, une légère hausse de part de marché (+3,7), mais des volumes en baisse de 3,1%.

Renault confirme qu’il doit mieux faire à l’international

Si le groupe résiste en Europe (+1,5%), il chute de 11% à l’international. Jérome Stoll reconnaît ainsi que l’objectif 2010 sera de consolider les ventes en France, où il réalise 35% de ses ventes, mais aussi d’accroître ses positions au Royaume-Uni, en Russie et surtout au Brésil où la marque a perdu 0,4 % de pénétration malgré la croissance du marché. « Estimée entre -8 et -10 % en Europe, l’année 2010 va être difficile. Nous comptons sur la jeunesse de la gamme Renault, sur la compétitivité de notre offre véhicules utilitaires, et sur le potentiel de croissance important de Dacia pour résister ». Il a également confirmé que, bien que Renault réfléchisse aux véhicules hybrides ou aux systèmes Stop&Start, la voiture électrique est, et reste, la priorité stratégique du groupe.

Anne Léveillé

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS