L'Italie présente son emprunt "BTP Futura" pour les particuliers

ROME (Reuters) - Le Trésor italien a présenté lundi les principales modalités d'un nouvel emprunt obligataire dédié aux investisseurs particuliers, le "BTP Futura", appelé à financer une partie des mesures de soutien à l'économie mises en oeuvre depuis le début de l'épidémie de coronavirus.
Partager
L'Italie présente son emprunt
En photo, le palais presidentiel italien. Le Trésor italien a présenté lundi les principales modalités d'un nouvel emprunt obligataire dédié aux investisseurs particuliers, le "BTP Futura", appelé à financer une partie des mesures de soutien à l'économie mises en oeuvre depuis le début de l'épidémie de coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Max Rossi

Rome, dont la dette dépasse déjà 2.400 milliards d'euros, doit emprunter au total quelque 500 milliards d'euros sur les marchés cette année, des besoins de financement creusés par la pandémie et la récession, et le Trésor s'est fixé pour objectif de doubler à terme le montant des emprunts d'Etat détenus par de petits porteurs.

La future obligation "BTP Futura" sera mise en vente entre le 6 et le 19 juillet et sa maturité se situera entre huit et dix ans, les modalités définitives devant être arrêtées le 19 juin, a-t-il expliqué dans un communiqué.

Son rendement augmentera au fil du temps et inclura une "prime de fidélité" pour les investisseurs qui conserveront leurs titres jusqu'à échéance. Cette prime sera liée à l'évolution du produit intérieur brut (PIB) italien.

"La prime représentera au moins 1% du capital investi et pourrait augmenter jusqu'à un maximum de 3%", a précisé Davide Iacovoni, directeur de la gestion de la dette au Trésor.

Il s'est dit optimiste sur l'issue du placement tout en reconnaissant que son montant n'atteindrait sans doute pas les 14 milliards d'euros levés en mai auprès des particuliers dans le cadre d'un emprunt indexé sur l'inflation.

Une nouvelle tranche de "BTP Futura" devrait être mise sur le marché après l'été.

Depuis le début de l'année, Rome a émis pour 280 milliards d'euros de titres de dette souveraine en incluant les bons du Trésor, soit quelque 80 milliards de plus que sur la même période l'an dernier.

(Giuseppe Fonte, version française Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS