L'IPO de Volvo Cars reportée en raison des tensions commerciales

par Norihiko Shirouzu
L'IPO de Volvo Cars reportée en raison des tensions commerciales
Le propriétaire chinois de Volvo Cars pourrait repousser le projet d'introduction en Bourse du constructeur automobile suédois. /Photo prise le 6 avril 2018/REUTERS/Gustavo Graf

PEKIN (Reuters) - Le propriétaire chinois de Volvo Cars a reporté le projet d'introduction en Bourse (IPO) du constructeur automobile suédois en raison d'incertitudes liées à l'escalade des tensions commerciales mondiales et de la nécessité de renforcer la présence de la marque en Chine, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Geely, dirigé par le magnat chinois Li Shufu, estime également qu'une IPO dans l'immédiat de Volvo Cars ne permettrait pas de tirer tout le potentiel de valorisation de sa filiale, ajoute la source.

"C'est comme du pain à moitié cuit", a poursuivi la source sous couvert d'anonymat.

En mai, une autre source proche du dossier avait dit que Geely, qui a racheté Volvo Cars en 2010 pour 1,8 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros), envisageait une cotation de sa filiale, tablant alors sur une valorisation comprise entre 16 et 30 milliards de dollars.

Les tensions commerciales entre la Chine, les Etats-Unis et l'Europe ont créé un environnement commercial incertain et elles sont un des principaux éléments à l'origine de ce report, a noté la source.

En outre, les positions de Volvo en Chine, où il écoule environ 100.000 véhicules, sont encore trop faibles par rapport aux 500.000 voitures que sont capables de vendre chaque année aussi bien BMW, Audi que Mercedes-Benz (Daimler), ajoute la source.

AUCUNE PRESSION POUR PROCÉDER À UNE IPO

Par ailleurs, Geely n'est sous aucune forme de pression pour mettre sa filiale en Bourse, poursuit la source.

"Les ventes de Geely sont en plein essor et il génère beaucoup d'argent. Pourquoi une IPO?", s'interroge la source. "Geely n'a jamais été pressé de mettre Volvo sur le marché."

La décision de Geely, qui détient des participations dans Daimler, le constructeur de camions AB Volvo> et le fabricant de voitures de sport Lotus, de repousser l'IPO de Volvo Cars, prévue avant la fin de l'année, a été initialement rapportée par le Financial Times dans son édition en ligne du lundi.

Le quotidien britannique rapporte des interrogations sur le niveau de valorisation de Volvo Cars, ajoutant que Geely redoute que les investisseurs pressentis, essentiellement des fonds de pension suédois, soient confrontés à un recul du titre après l'opération.

"Il est important de disposer d'une marge de manoeuvre de sorte que nous puissions regarder les investisseurs dans les yeux un an après l'introduction en Bourse", a déclaré Hakan Samuelsson, directeur général de Volvo Cars, au Financial Times.

"C'est toujours une possibilité, une possibilité très réaliste, mais cela n'arrivera pas immédiatement", a-t-il ajouté. "Le calendrier doit être optimal."

Hakan Samuelsson, dont le mandat à la tête de Volvo a été prolongé de deux ans jusqu'en 2022, estime que "les conditions actuelles ne sont pas optimales pour donner un certain avantage aux investisseurs".

Selon lui, Volvo a également besoin de "conditions de marché stables" pour entrer en Bourse.

(Avec la contribution de Mekhla Raina à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS