L'IPO de la filiale asiatique d'AB Inbev a permis de lever 5 milliards de dollars

par Julie Zhu
Partager
L'IPO de la filiale asiatique d'AB Inbev a permis de lever 5 milliards de dollars
AB InBev a levé environ cinq milliards de dollars (4,55 milliards d'euros) dans le cadre de l'introduction en Bourse de ses activités en Asie-Pacifique à Hong Kong, les investisseurs ayant soutenu une opération susceptible de dégager de la valeur malgré les troubles liés aux revendications démocratiques d'une partie de la population de la ville. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir

HONG KONG (Reuters) - AB InBev a levé environ cinq milliards de dollars (4,55 milliards d'euros) dans le cadre de l'introduction en Bourse de ses activités en Asie-Pacifique à Hong Kong, les investisseurs ayant soutenu une opération susceptible de dégager de la valeur malgré les troubles liés aux revendications démocratiques d'une partie de la population de la ville.

L’introduction en Bourse de cette filiale du plus grand brasseur au monde est la deuxième plus grosse IPO de l'année à l'échelle mondiale après celle d’Uber Technologies, qui a levé 8,1 milliards de dollars en mai, selon les données de Refinitiv.

AB InBev avait renoncé en juillet à une offre publique plus importante, qui aurait pu rapporter jusqu'à 9,8 milliards de dollars, en invoquant "plusieurs facteurs, dont les conditions du marché".

Dans un communiqué diffusé mardi, le groupe indique que le prix de l'introduction en Bourse de Budweiser Brewing Company APAC Ltd, qui possède une cinquantaine de marques de bière dont Stella Artois et Corona, a été fixé à 27 dollars hongkongais (3,13 euros), ce qui correspond au bas de la fourchette indicative. La capitalisation boursière de cette activité sera de 45,6 milliards de dollars (41,5 milliards d'euros).

L'opération est assortie d'une rare option permettant au groupe basé en Belgique de vendre jusqu’à 36,8% d’actions supplémentaires. Cette option a été partiellement utilisée, a-t-il fait savoir.

L'IPO ne concerne pas ses activités en Australie, qu’il a cédées au japonais Asahi pour 11 milliards de dollars après avoir renoncé au premier projet d'introduction.

Sans l'Australie, un marché vaste mais mature, les activités d'AB InBev en Asie-Pacifique sont davantage axées sur des marchés à croissance plus rapide tels que la Chine, l'Inde et le Vietnam, ce qui a facilité la réussite de l'IPO, selon plusieurs sources.

L'arrivée de Budweiser devrait par ailleurs stimuler les introductions à la Bourse de Hong Kong, qui reste à la traîne par rapport à sa rivale new-yorkaise. A la mi-septembre, 10,8 milliards de dollars y avaient été levés cette année, alors que le total s'élève à 41 milliards à New York, selon Refinitiv.

Les fonds levés via cette IPO permettront à AB InBev de réduire une dette de plus de 100 milliards de dollars due en partie à l'acquisition de SABMiller fin 2016.

La cotation du titre Budweiser commencera le 30 septembre.

(Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS