L'INVITATION FAITE À DASSAULT

L'équipementier chinois Avic ne manque pas d'audace. Il y a quelques mois, il a demandé à Dassault Aviation d'établir une usine d'assemblage de ses avions d'affaires Falcon en Chine. En phase de réflexion, le groupe français devrait décliner. « Pour l'instant, cela ne se justifie pas sur un plan industriel et économique. Les coûts logistiques pour faire transporter nos fuselages, nos moteurs et nos ailes seraient prohibitifs », explique Olivier Villa, directeur général adjoint chargé des avions civils chez Dassault Aviation. À terme, le marché chinois pourrait représenter jusqu'à 20 % des ventes de l'industriel.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement