L'Internet gratuit fait ses premiers pas en France

Les premières offres de connexion sans abonnement arrivent. Un concept qui va dynamiser la diffusion d'Internet et créer un nouveau modèle économique pour le Web.

Partager

L'Internet gratuit fait ses premiers pas en France

Internet sans abonnement ? Venue de Grande-Bretagne, où elle a rencontré un franc succès, la formule fait son chemin en France. A l'imitation du britannique Freeserve, qui a conquis un million d'internautes en quelques mois, les fournisseurs d'accès Serveur et World Online veulent lancer en France des formules d'" Internet gratuit " : plus d'abonnement mensuel, seul le prix des communications locales est à la charge de l'utilisateur. Il ne s'agit évidemment pas d'un grand élan de générosité pour promouvoir Internet en France, mais d'un véritable changement de modèle économique : le manque à gagner de l'abonnement mensuel est remplacé par des revenus publicitaires, des retombées du commerce électronique... et le reversement, par les opérateurs de télécommunications, d'une partie des revenus du trafic engendré par la nouvelle formule. C'est en tout cas ce modèle qui s'est répandu en Grande-Bretagne, où les offres d'Internet gratuit se sont multipliées. Le distributeur d'électronique grand public Dixons, dont le service Freeserve a fait un tabac, a eu de nombreux imitateurs : le libraire WH Smith, les supermarchés Tesco, les magasins de jouets ToysR'Us, etc. Sans oublier l'opérateur BT lui-même. Un service minimal A priori, c'est le grand public qui est visé par la nouvelle offre d'accès au réseau. Mais pas forcément. En France, le groupe Serveur, qui doit ouvrir le 15 juin son service d'Internet gratuit à Lyon, à Paris et à Lille, s'adresse en priorité aux " internautes de deuxième génération ", selon l'expression de Thierry Ehrmann, fondateur de Serveur. Le fournisseur d'accès estime en effet que l'Internet gratuit, avec un service minimal (pas de documentation, pas d'hébergement de pages...), est une offre adaptée aux utilisateurs expérimentés plutôt qu'aux néophytes. Quant à World Online, son Internet gratuit est pour l'instant une offre promotionnelle (un an d'accès gratuit). Une attitude de prudence, en attendant que la situation s'éclaircisse. Jusqu'ici, en effet, France Télécom, qui contrôle les accès locaux au réseau, se refuse au principe du reversement. Les fournisseurs d'accès gratuits s'adressent donc aux quelques opérateurs étrangers (Colt, Worldcom...) qui ont développé des boucles locales. L'ART (Autorité de régulation des télécommunications) vient de lancer une consultation sur le développement de la concurrence dans le téléphone local.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS