Economie

L'intérim tiré par l'industrie

,

Publié le

L'emploi intérimaire a progressé de 7,9% en juin, selon le baromètre Prisme. Un secteur du marché de l'emploi tiré par l'industrie, dont les effectifs temporaires ont augmenté de 14,8%.

L'intérim tiré par l'industrie © cod_gabriel - FlickR - CC

Voilà qui devrait temporiser la hausse surprise du chômage en juin rendue officielle ce 28 juillet au matin. Considéré comme un indicateur des tendances à venir du marché de l'emploi, l'emploi intérimaire est orienté à la hausse depuis le début 2011.

En juin, "la progression des cadres et professions intermédiaires se confirme" avec une croissance de 13,6%. C'est ce qu'indique le communiqué  publié dans la nuit de mercredi à jeudi par le Prisme, qui dit regrouper plus de 600 professionnels de l'interim.

Chez les ouvriers, la demande est toujours davantage tournée vers les travailleurs qualifiés: +12,2%, contre +6,2% pour les ouvriers non qualifiés. Les effectifs d'employés intérimaires en revanche baissent de 3,6%. Si l'industrie a embauché près de 15% de plus d'intérimaires qu'un an plus tôt, BTP et services accusent eux des baisses de 1,7% et 1,6% sur un an. L'industrie représente le gros des bataillons de l'interim (52,5%), devant le BTP (15,2%), les services (14,2%), le commerce (9,1%) et les transports (9,0%).

Ces statistiques nationales masquent de fortes disparités régionales: de +28,9% en Alsace, à -6,9% en Languedoc-Roussillon, selon ce baromètre établi par le groupe Umanis. Il est construit à partir des statistiques transmises par un panel d'entreprises de travail temporaire représentant, selon Prisme, plus de 80% de l'emploi intérimaire.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte