L'Usine Agro

L'interdiction des néonicotinoïdes menace les rendements du numéro un français du sucre

Adeline Haverland , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Malgré de bons résultats au premier semestre 2020, le numéro un français du sucre prévoit des rendements en baisse de 23% sur la campagne 2020-2021. 

L'interdiction des néonicotinoïdes menace les rendements de Tereos
Les rendements de Tereos pourraient baisser de 23%.
© MICHEL BLOSSIER

L'année 2020 commence sous de bons auspices pour le numéro un français du sucre Tereos. Le groupe sucrier, propriétaire notamment de la marque Béghin Say affiche, à l'issue du premier semestre, un chiffre d'affaires stable de 2,05 milliards d'euros, contre 2,1 milliards un an plus tôt et une perte nette en recul de 15 millions d'euros à six millions.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte