L'Inra propose d'enrichir l'alimentation des animaux en oméga-3

Partager

Mieux nourrir les animaux d'élevage pour améliorer la santé humaine. C'est ce que suggère l'Institut national de recherche agronomique (INRA), qui dévoile des résultats issus du projet Agralid. Ce dernier, qui regroupe entre autres des équipes de l'INRA, la filière Bleu-Blanc-Coeur (BBC), la société Valorex et le groupe Terrena, avait pour objectif d'identifier des filières de productions agricoles durables capables de répondre au mieux aux recommandations nutritionnelles pour l'homme, tout en modifiant le moins possible les habitudes alimentaires et en proposant des menus accessibles à tous. Démarré en janvier 2013, le projet Agralid se terminera en juin prochain, mais les premières conclusions ont déjà été dévoilées. Partant du constat que l'alimentation humaine, et notamment occidentale, est trop pauvre en acides gras oméga-3, essentiels pour notre santé, les chercheurs ont nourri des animaux d'élevage (porcs, poulets, poules pondeuses et vaches laitières) avec une source de microalgues riches en DHA, un type d'oméga-3 que l'on retrouve dans les poissons gras. Cet acide gras a été retrouvé dans la viande et les oeufs issus de ces animaux d'élevage. Les chercheurs sont arrivés au même constat en analysant les produits animaliers issus d'animaux de la BBC filière lin, nourris avec des graines de lin. En outre, le dépôt d'acides gras oméga-3 est augmenté lorsque les graines de lins sont dépelliculées par un procédé industriel.

Un levier efficace pour améliorer nos apports

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), un adulte devrait consommer au moins 2 grammes par jour d'acide alpha linolénique (ALA, un autre type d'oméga-3) et 500 mg de DHA. Mais en moyenne, les Français ne consommeraient que 800 mg d'ALA et 200 à 250 mg de DHA. Notre ration oméga-6/oméga-3 est également trop élevé : il est recommandé de ne pas consommer plus de 5 fois plus d'oméga-6 que d'oméga-3, mais les pays occidentaux en consommeraient au moins 15 fois plus. « Après 3 ans de travaux, le projet Agralid a rassemblé une quinzaine de chercheurs qui confirment que le mode de production des produits animaux est un levier efficace d'amélioration des apports en acides gras dans la population française », note l'INRA. « Reste à poursuivre les travaux de recherche dans le domaine de la production des microalgues riches en DHA pour réduire les coûts d'utilisation en élevage, dans la protection des acides gras oméga-3 d'une possible peroxydation des produits enrichis naturellement en ces acides gras ».

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS