Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'ingénieur entrepreneur de l'année : Jean-Michel Bérard

Cécile Maillard

Publié le

Jean-Michel Bérard, président du directoire d’Esker, a reçu le prix de l'entrepreneur, ce mercredi 4 décembre, lors de la dixième cérémonie des prix des ingénieurs de l’année organisée par L’Usine Nouvelle et Industrie & Technologies. Découvrez son parcours exemplaire, et son modèle.

L'ingénieur entrepreneur de l'année : Jean-Michel Bérard © Pascal Guittet

En pointe sur le cloud qu’il a investi il y a neuf ans, Jean-Michel Bérard, le président du directoire d’Esker, éditeur de logiciels de 300 salariés, n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Il lorgne les réseaux sociaux d’entreprises pour des usages documentaires. Son équipe de R & D, passée de 45 à 60 ingénieurs de développement en douze mois, met au point un lieu d’échanges de factures et de bons de commande dématérialisés. "Pour intéresser les entreprises, il faut que notre produit soit facile à installer, explique le patron de 52 ans. On travaille beaucoup sur l’interface." Le budget R&D correspond à 12 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, qui parie sur l’innovation. Elle a vu un cinquième brevet validé, pour un dispositif qui scanne intelligemment une pile de documents. "Certains disent que je suis visionnaire…", reconnaît le dirigeant, quand on lui demande de citer une qualité. Ingénieur, il a conservé une forte technicité et comprend ce que font ses équipes.

Les autres nommés

David Lemaitre, pour un robot rondier chez EOS Innovation

Stéphane Lafond, créateur d’une marque de soins pour enfants chez Allistère

Le chiffre d’affaires d’Esker, de 40 millions d’euros en 2012, devrait atteindre 42 millions en 2013. Pourtant, quand l’ingénieur est sorti de l’Insa Lyon en 1984, rien ne l’avait préparé à diriger une entreprise. À cette époque, pas de formation à l’entrepreneuriat en école d’ingénieurs. "Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’était un compte prévisionnel ou un business plan, dit-il. Mais je voulais créer mon entreprise, pour avoir mon indépendance, surfer sur la vague des éditeurs américains comme Microsoft, Oracle." Avec son associé, ils apprennent sur le tas, cafouillant les premières années ("On se versait parfois un smic, pas toujours…") avant d’avoir la bonne idée qui lancera l’entreprise en 1989 : un logiciel d’émulation de terminal, qui connecte PC et serveurs. L’objet fait un tabac en France et en Europe, où Esker crée des filiales. Pour attaquer le marché américain, l’entreprise y achète quatre concurrents.

L’ingénieur qu’il admire

Carlos Ghosn, un ingénieur qui a pris un pari technologique avec la voiture électrique et relève des défis managériaux en s’alliant avec Nissan.

 

Après les logiciels documentaires, Esker s’est tourné en 2004 vers le cloud, qui représente 61 % de son chiffre d’affaires en 2012. Avec l’international en ligne de mire. Aujourd’hui, l’entreprise réalise 40 % de son chiffre d’affaires aux États- Unis et 10 % dans la zone Asie-Pacifique. "Nous sommes sur un marché spécialisé, commente le patron. Pour l’élargir, il a fallu sortir de nos frontières." Jean-Michel Bérard a conservé le contrôle de la zone Asie-Pacifique, "pour garder un contact direct avec les clients et sentir où va le marché. Mes business développeurs n’ont pas forcément la même sensibilité que moi". Attentif à l’épanouissement de ses équipes, il a proposé une réorganisation de la R & D, qui donne plus de place à l’autonomie et aux responsabilités. "Cela plaît à la génération Y ! L’ingénieur petit chef qui travaille avec des exécutants, c’est fini !" Le chef d’entreprise aime s’évader à la montagne, où il fait des photos. Autre moyen d’élargir sa vision.

Cécile Maillard

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle