Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’ingéniériste Danielson investit près de 5 millions d’euros pour se diversifier

, , , ,

Publié le

Le petit groupe de Magny-Cours (Nièvre) lance son premier produit propre sous la forme d’un système complet de propulsion de drones. Il s’équipe par ailleurs d’une nouvelle fonderie pour alliages spéciaux.

L’ingéniériste Danielson investit près de 5 millions d’euros pour se diversifier
Montage hélice
© Danielson

Bernard Delaporte, PDG du groupe Danielson (120 salariés), implanté en bordure du circuit de Nevers-Magny-Cours (Nièvre), veut éviter au maximum les soubresauts du secteur automobile dont il dépend principalement.  Après plusieurs années de recherche et quelques millions dépensés, sa toute nouvelle société Danielson Air Craft Systems lance un système complet de propulsion de drones.

« Nous ne nous positionnons pas sur la grande série, mais sur un produit à très forte valeur ajoutée, qui nous permettra en interne de mieux utiliser l’ensemble de nos moyens de production », explique le dirigeant. Présenté en avant-première au dernier salon aéronautique du Bourget, le moteur et sa technologie connexe pèsent moins de 70 kg et développent une puissance de 100 cv. Il équipera des drones d’une tonne pour des applications civiles comme militaires.

Renforcer les savoir-faire

Ce développement devrait générer dans un premier temps 3 à 4 millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire pour l’entreprise qui a réalisé 11,5 millions d’activité en 2011.
Il s’intègre à une stratégie plus large qui voit l’industriel muscler ses forces productives et de R&D. Une nouvelle fonderie travaillant les alliages spéciaux verra le jour courant 2013 dans un bâtiment de 1 600 m² pour un investissement de 3 à 4 millions d’euros. Elle générera une dizaine d’emplois. À cela s’ajoute, l’acquisition pour 370 000 euros d’un calculateur à très haute performance dans le cadre du programme étatique : grand équipement national de calcul intensif.

« Cette business unit, que nous renforçons de 6 ingénieurs, nous est totalement indispensable pour l’ensemble de nos activités », argumente Bernard Delaporte. Labellisée par Oséo Société de recherche sous contrat (SRC), le groupe Danielson multiplie par ailleurs les participations collaboratives et notamment dans le cadre du GIE Everest Team, partie prenante du pôle de compétitivité

Mov’eo.

 

Consultez les nouveautés du salon de l’aéronautique du Bourget 2015

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle