Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'informatique rationalisée économise l'énergie

Publié le

La compagnie aérienne Europe Airpost a rassemblé ses serveurs informatiques en un seul lieu et a créé un site miroir. Les technologies de virtualisation ont permis d'économiser 50 % de la facture d'électricité.

- Simplifier le système d'information, le rendre disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et mettre en place un plan de reprise d'activité. > Remplacer une centaine de serveurs par douze serveurs à lames installés dans une seule armoire, virtualisés avec le logiciel de VMware. Mettre en place un site miroir. - Une disponibilité totale. - Une économie importante sur la facture électrique. - Une réduction de l'empreinte carbone.

A l'origine spécialiste du fret, la compagnie aérienne Europe Airpost travaille aujourd'hui 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. En plus de ses prestations de cargo, elle propose désormais du transport de passagers, grâce à ses Boeing 737 transformables. Une évolution qui a obligé l'entreprise à modifier son système informatique. Plus question de profiter des arrêts d'activité pour effectuer des travaux de maintenance sur les serveurs, répartis sur cinq centres en France. « Le système informatique a évolué en même temps que l'entreprise et l'augmentation des besoins, explique Fabrice De Biaso, le directeur informatique d'Europe Airpost. Nous avons eu un serveur, puis deux, puis trois... pour finalement se retrouver avec un empilement de systèmes différents. »

En juillet 2008, Jean-François Dominiak, le directeur général, décide de créer une véritable direction des systèmes d'information, avec comme mission de réformer l'informatique pour la mettre en adéquation avec la stratégie de l'entreprise. Il met en place un schéma directeur pour atteindre l'objectif d'une disponibilité 24 heures sur 24. La direction informatique prend le relais. « Nous voulions des solutions simples et peu coûteuses », poursuit Fabrice De Biaso. Un petit groupe, qui travaille en mode projet, s'installe au sein de la direction informatique. Le partenaire pour la mise en oeuvre, la société de services Diademys, est choisi en amont et intégré dans le groupe de travail. Grâce aux six mois de préparation, la mise en place est rapide. Les travaux débutent fin mai 2009, les serveurs sont livrés fin juin et l'ensemble est opérationnel à la mi-septembre.

Le changement est radical. La centaine de serveurs hétéroclites sont remplacés par douze serveurs à lames (ultra-minces) quadriprocesseurs d'IBM, installés dans une seule armoire. Grâce au logiciel de virtualisation de VMware, les serveurs physiques se muent en 80 serveurs virtuels, pour une optimisation des ressources matérielles. Ils accueillent les logiciels, qui gèrent notamment le planning des équipages et des vols, la maintenance des avions, et les informations nécessaires aux pilotes.

Autre chantier lancé simultanément, celui de la mise en place du plan de reprise d'activité. Auparavant, les données étaient sauvegardées localement chaque soir, augmentant le temps d'immobilisation des serveurs en cas de panne, puisqu'il faut effectuer une réinstallation. Fabrice De Biaso décide de dupliquer le site sur un second, à Roissy, relié au premier par une liaison en fibre optique longue de 500 mètres.

UN NIVEAU DE SÉCURITÉ ET DE DISPONIBILITÉ SUPÉRIEUR

La diminution du nombre de serveurs est la source d'une importante économie d'électricité. Alors qu'avant l'ensemble des machines consommaient 18 kWh, les deux armoires n'exigent, ensemble, que 8 kWh, tout en offrant un niveau de sécurité et de disponibilité largement supérieur. En cas de défaillance du système, le deuxième prend le relais instantanément. L'économie d'électricité est évaluée à environ 2 500 euros par mois à elle seule. D'autres économies ne sont pas chiffrables, comme le fait de n'avoir aucune coupure dans la disponibilité du système informatique.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle