Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L'inflation poussée par les matières premières

,

Publié le

Les risques inflationnistes en zone euro "restent en hausse" et sont à surveiller "très étroitement", a estimé ce jeudi 7 avril le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet.

L'inflation poussée par les matières premières

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L'accélération de l'inflation ces derniers mois en zone euro "reflète largement la montée des prix des matières premières", a rappelé jean-Claude Trichet en faisant référence au pétrole notamment, et ajoutant que les prix alimentaires augmentent aussi.

"Il faut éviter des effets de second tour" a-t-il insisté, c'est-à-dire la répercussion des prix du pétrole sur les salaires. Cela aggraverait encore la hausse des prix selon lui.

La BCE est "très attentive" à ces effets, a déclaré son président. "Nous ne tolérerons pas d'effets de second tour, qui signifieraient une inflation plus élevée, des taux d'intérêt plus élevés, un environnement dégradé pour la confiance, la croissance et le marché du travail", a-t-il ajouté.

4 mois au-dessus de la barre des 2%
En mars, l'inflation en zone euro a atteint 2,6%, contre 2,4% en février. C'est son quatrième mois d'affilée au-dessus de la barre des 2%.
La priorité du gardien de l'euro est donc clairement au combat de ces effets par ricochet. "C'est notre message très très fort à l'intention de tous ceux qui fixent les prix et des partenaires sociaux", a-t-il dit. En Allemagne notamment les salaires sont orientés à la hausse, les récents accords salariaux, par exemple dans la chimie, prévoyant de substantielles augmentations.

A moyen terme, le président de la BCE a rappelé la nécessité de garder les prévisions d'inflation "fermement ancrées" à l'objectif de stabilité des prix de la BCE. Soit un niveau proche mais inférieur à 2%.

C'est cette nécessité qui a poussé le conseil des gouverneurs de la BCE à décider "à l'unanimité" selon Jean-Claude Trichet de relever son principal taux directeur de 25 points de base jeudi à 1,25%, sa première hausse depuis juillet 2008. Le taux stagnait à 1%, son plus bas niveau historique, depuis mai 2009.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle