L'inflation en zone euro inférieure aux attentes en novembre

BRUXELLES (Reuters) - L'inflation dans la zone euro s'est accélérée moins qu'attendu en novembre et reste à un niveau faible qui conforte la décision de la Banque centrale européenne de ne se désengager que progressivement de sa politique de soutien à l'économie et au crédit, montrent les chiffres publiés jeudi par Eurostat.
Partager
L'inflation en zone euro inférieure aux attentes en novembre
L'inflation dans la zone euro s'est accélérée moins qu'attendu en novembre et reste à un niveau faible qui conforte la décision de la Banque centrale européenne de ne se désengager que progressivement de sa politique de soutien à l'économie et au crédit, montrent les chiffres publiés jeudi par Eurostat. /Photo prise le 14 novembre 2017/REUTERS/Eric Vidal

La hausse des prix dans les 19 pays partageant la monnaie européenne ressort à 1,5% sur un an en novembre en première estimation, après 1,4% en octobre, alors que les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une inflation à 1,6%.

L'accélération a été largement portée par la hausse des prix de l'énergie, qui a atteint 4,7% sur un an contre 3,0% en octobre.

Mais les prix des produits alimentaires non transformés n'ont augmenté de leur côté que de 2,4%, contre 2,8% en octobre.

En excluant ces deux éléments volatils, l'inflation dite "de base" est légèrement supérieure aux attentes, à 1,1% sur un an, inchangée par rapport au mois d'octobre, alors que le consensus était à 1,0%, a précisé l'institut européen de la statistique.

Bien que meilleur qu'attendu, ce chiffre suggère que les pressions inflationnistes sous-jacentes demeurent faibles.

L'euro a creusé ses pertes face au dollar après la publication des chiffres d'Eurostat, revenant à 1,1815 dollar, en baisse de 0,27%, contre un peu plus de 1,1830 juste avant.

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro se sont eux aussi orientés à la baisse, celui des titres à dix ans allemand perdant deux points de base en quelques minutes pour repasser sous 0,38%.

En Bourse, les valeurs bancaires de la zone euro cédaient parallèlement du terrain, leur indice Stoxx de référence ramenant sa progression à 0,4%.

(Philip Blenkinsop Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS