L'inflation dans la zone euro pas encore convaincante, selon Draghi

FRANCFORT (Reuters) - La remontée récente de l'inflation dans la zone euro reflète avant tout les fluctuations des prix de l'énergie et rien ne montre qu'elle est durable, a déclaré jeudi Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'inflation dans la zone euro pas encore convaincante, selon Draghi
Les mesures adoptées par la Banque centrale européenne (BCE) en décembre sont efficaces et ont contribué à l'amélioration du climat économique, a déclaré jeudi le président Mario Draghi (photo), tout en se disant prêt à faire davantage si l'amélioration se révélait uniquement passagère. /Photo prise le 19 janvier 2017/REUTERS/Kai Pfaffenbach

"Il n'y a pas encore de signes d'une tendance à la hausse convaincante de l'inflation sous-jacente", a-t-il dit lors d'une conférence de presse après la décision du Conseil des gouverneurs de l'institution de laisser sa politique monétaire inchangée.

"L'inflation globale devrait encore augmenter à court terme, reflétant ainsi principalement l'évolution en rythme annuel des prix de l'énergie. Cependant, les mesures de l'inflation sous-jacente devraient augmenter plus graduellement à moyen terme", a-t-il ajouté.

La BCE continue d'injecter plusieurs dizaines de milliards d'euros de liquidités chaque mois dans le système financier de la zone euro pour stimuler les prix, dont la faiblesse a fait un temps craindre une spirale déflationniste.

Les propos de Mario Draghi ont eu pour effet immédiat une baisse de l'euro face au dollar et à la livre sterling.

(Jeremy Gaunt; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS