L'inflation allemande, baromètre pour la zone euro, reste stable

BERLIN (Reuters) - L'inflation annuelle est restée stable à 1,3% en Allemagne au mois d'octobre comme en septembre, en données locales et en données européennes (ICPH), signe qu'il n'y a pas d'emballement des prix dans la zone euro.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'inflation allemande, baromètre pour la zone euro, reste stable

Le taux de 1,3%, annoncé provisoirement par l'Office fédéral de la statistique, est conforme aux anticipations des 36 analystes interrogés par Reuters.

Ces chiffres donnent une première indication pour l'ensemble de la zone euro, où le taux d'inflation annuel était de 1,8% en septembre et devrait rester à ce niveau en octobre, selon les analystes interrogés par Reuters.

"La pression sur les prix est modérée. Il n'y a pas de tendance inflationniste actuellement", commente Marco Bargel, économiste à la Postbank, même si la hausse des prix à l'importation et à la production laisse penser qu'une accélération de l'inflation des prix à la consommation pourrait se produire à l'avenir.

Selon l'Office fédéral de la statistique, l'inflation est due, comme lors des mois précédents, à une hausse des prix dans le secteur de l'énergie et dans le secteur des fruits et légumes.

La croissance de la masse monétaire dans la zone euro, considérée comme un baromètre de l'inflation, a légèrement ralenti en septembre, progressant de 1,0%, ont montré mercredi les chiffres publiés mercredi par la Banque centrale européenne (BCE).

Les analystes anticipaient une hausse de 1,3%.

A 0,8%, la moyenne trimestrielle mobile de la croissance de la masse monétaire M3 reste bien en-dessous du taux de référence de la BCE, à 4,5%, au-dessus duquel l'institution juge la stabilité des prix menacée.

L'absence de pression sur les prix devrait inciter la BCE à maintenir son principal taux directeur à un plus bas historique de 1% pour le 18ème mois d'affilée lors de sa réunion mensuelle du mois de novembre jeudi prochain.

Bureau de Berlin, Catherine Monin pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS