Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[L'industrie s'envoie en l'air] "J'ai testé le Zéro-G !"

, , , ,

Publié le , mis à jour le 31/08/2018 À 16H23

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Reportage Une journée à bord de l’Airbus Zero-G du Cnes, avec les chercheurs qui multiplient les expériences en micropesanteur.

[L'industrie s'envoie en l'air] J'ai testé le Zéro-G !
Une journée à bord de l’Airbus Zero-G du Cnes, avec les chercheurs qui multiplient les expériences en micropesanteur.
© D.R. voir les IPTC

Injection !" Le décompte du capitaine de bord nous annonce que l’Airbus A310 Zero-G va piquer à 45° pour basculer en chute libre. À l’arrière de la cabine, côté hublot, j’aperçois l’inclinaison inquiétante de l’avion. Seule solution pour ne pas céder à la panique : avoir une confiance aveugle dans les trois pilotes expérimentés spécialement formés pour ce type de vol, dont l’astronaute Thomas Pesquet. Tout à coup, la magie opère. Mon corps m’échappe, une force invisible me soulève. Une rangée devant, la longue tignasse rousse de ma voisine s’élève à la verticale.

 

Quelques sièges plus loin, le médecin de bord, joueur, tente de tourner les pages du magazine qui flotte devant lui. Avec l’appareil, nous avons tous basculé dans une nouvelle dimension, celle de la microgravité. Parti de sa base de l’aéroport de Mérignac (Gironde), l’A310 Zero-G va effectuer une trentaine de figures au-dessus de la Méditerranée durant deux heures et demie.

 

C’est la 135e[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3573-3574

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3573-3574

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 de L’Usine Nouvelle

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle