L'industrie pétrolière pourra reclasser une centaine de salariés de Petroplus Petit-Couronne

Le PDG d'Esso France, marque du groupe pétrolier américain ExxonMobil, anticipe la probable fermeture de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, en Haute-Normandie, le 16 avril prochain, faute d'offre de reprise viable.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'industrie pétrolière pourra reclasser une centaine de salariés de Petroplus Petit-Couronne

Comme le rapporte l'AFP, Francis Duseux, PDG d'Esso France, a confirmé la possibilité de reclassement d'une centaine de salariés de Petit-Couronne sur des sites pétroliers de la région normande.

"Ce sont des personnes formées qui connaissent le métier", a-t-il démontré lors de présentation des résultats de son groupe le 27 mars. Et de détailler les raffineries normandes qui pourraient être intéressées par cette main d'oeuvre qualifiée : le site Port-Jérôme d'ExxonMobil et le site Gonfreville l'Orcher de Total, qui ont d'ores et déjà embauché une cinquantaine d'ex-salariés de Petroplus ces derniers mois.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon Francis Duseux, dans une moindre mesure, les raffineries des Bouches-du-Rhône et les pipe-line pourront aussi proposer quelques autres postes.

Sans offre de reprise viable, le site Petroplus de Petit-Couronne fermera définitivement ses portes le 16 avril prochain. 470 salariés sont concernés par le plan de sauvegarde de l'emploi déjà mis en place par la direction de la raffinerie.

Seuls trois candidats à la reprise restent en lice : la coentreprise entre le libyen Murzuk et le suisse Terrae, le panaméen NetOil et le chypriote FJ Energy Group.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS