L'industrie perd 44 800 emplois au premier trimestre

Partager

C'est désormais une tendance : la France détruit plus de postes qu'elle n'en crée. Au premier trimestre, 138 000 emplois nets ont disparu (-0,9% en un trimestre, -2% sur un an), selon des données provisoires diffusées vendredi 15 mai par le ministère de l'Emploi. Cela porte à 15,751 millions le nombre total de salariés dans le secteur marchand (hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale). Pour l'ensemble de l'année 2008, la France avait perdu 141 100 emplois salariés.

La différence entre le nombre de postes créés et le nombre de postes détruits n'a cessé d'être négative depuis le deuxième trimestre (-24 300 puis -41 500 au 3e trimestre, -117 400 au 4e trimestre).

Autre tendance, les postes détruits touchent essentiellement l'intérim (-77 800 au 1er trimestre à 438 900 postes) et l'industrie (-44 900 à 3,562 millions). En un an, les emplois intérimaires ont plongé de 33,8% alors que les emplois industriels ont fondu de 2,9% pour l'ensemble de l'industrie et de 3,4% dans la seule industrie manufacturière.

C. R.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS