[L'industrie part à la plage] Grâce à ces planches de surf, les mégots ont trouvé leur utilité

En 2017, un designer américain à la fibre écologique s'est mis en quête de concevoir une planche de surf grâce à des cigarettes. Trois ans plus tard, le projet est terminé, et un documentaire est en préparation. Vive le surf !

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie part à la plage] Grâce à ces planches de surf, les mégots ont trouvé leur utilité
Chaque planche contient des milliers de cigarettes.

L'industrie part à la nage, dans les cigarettes en plus. Mais rassurez-vous, c'est pour la bonne cause ! Alors que chaque année, des milliards de mégots sont jetés dans la nature par des millions d'êtres humains, un designer américain a décidé de les récupérer et de s'en servir pour concevoir des planches de surf.

Grand habitué du nettoyage des plages californiennes, Taylor Lane a remporté en 2017 le concours "Creators and Innovators" du spécialiste français du surf Vissla. Le prix récompense les meilleures planches conçues et fabriquées à partir de matières recyclées. Baptisé Cigarette Surfboard, le projet de notre américain a été mené à bien à l'aide de plus de 10 000 mégots.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un grosse planche de 7 kilos

Pour arriver à ses fins, Taylor Lane a fait appel à plusieurs associations pour la mise en place de campagnes de nettoyage des plages. Après plus de 200 heures de travail, le produit final est prêt. Et il s'agit d'un beau bébé ! La planche pèse 7 kg, soit bien plus que ses équivalentes traditionnelles, dont le poids varie généralement entre 2,7 kg et 5 kg, selon leurs types et leurs tailles.

Si le projet est terminé depuis belle lurette (le média en ligne Brut lui avait consacré un sujet il y a deux ans), Taylor Lane ne s'est pas arrêté là. L'écologiste a lancé un site internet et une campagne de dons. Ceux-ci peuvent aller de 10 à 2 500 dollars. Si vous décidez de donner autant, le monsieur viendra en personne, avec son équipe, nettoyer la plage de votre choix. Les sous récoltés serviront également à financer un documentaire de sensibilisation au surf et à la nature, censé sortir en 2021.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS