L'Usine Maroc

L'industrie manufacturière marocaine a progressé de 1,6% en 2012

, ,

Publié le

L'indice de la production manufacturière a enregistré un gain de 1,6% sur l'année 2012 mais seulement de 0,2% au dernier trimestre, selon le  Haut Commissariat au Plan.

L'industrie manufacturière marocaine a progressé de 1,6% en 2012 © anp.org.ma

Encourageant, mais peut mieux faire. C'est le sentiment contrasté qui ressort de la lecture des indices des productions industrielle, énergétique et minière au Maroc, publiés par le HCP, une institution indépendante du gouvernement.

Selon cette source, l'indice de la production des seules  "industries manufacturières" a enregistré une augmentation de 1,6% au cours de l'année 2012. Sur la période du dernier trimestre 2012 par rapport à celle de 2011, cette croissance a ralenti pour n'être plus que de 0,2%.

Sur ce quatrième trimestre 2012 , les trois meilleurs contributeurs à ce résultat sont les "produits du travail des métaux" qui ont progressé de pas moins de 11,0%, les "machines et équipements" de 7,8% et les "meubles et industries diverses" de 5%. 

L'AUTOMOBILE A ENREGISTRÉ LE MEILLEUR TAUX DE CROISSANCE EN 2012

Par ailleurs, signale le HCP, l'indice  de la production de "l'énergie électrique" a enregistré sur l'ensemble de l'année 2012 une croissance de 9,3%. Le secteur des mines a connu de son côté une baisse de 0,7%.

Sur le podium des secteurs ayant enregistré les trois meilleures progressions sur l'ensemble de l'année 2012, notons la croissance du secteur de l'automobile de 5% suivi par les "articles d'habillement et fourrures" avec 4,8% et les "produits du travail des métaux" 4,5%, un chiffre dopé par la montée en puissance des équipementiers automobiles. Néanmoins, au dernier trimestre, l'indice de la production automobile a baissé de 1,5%.

LES RÉSULTATS A TEMPÉRER

En 2012, les secteurs ayant enregistré les plus fortes baisses  sont les "cuirs, articles de voyage et chaussures"  et les "produits de l'industrie textile" avec respectivement -3,8%.et -2,7%.

Du côté des indices en fort recul au quatrième trimestre, celui des "autres produits minéraux non métalliques" a enregistré une baisse de 8,2%. Sur cette même période, le ciment a connu la plus forte décote avec un plongeon de pas moins de 13,4%. 

Et la situation ne risque guère de s'améliorer si l'on en croit le Ministère des Finances. Dans une note de conjoncture, il rapporte qu'en janvier 2013, les ventes de ciment, indicateur clé du secteur du BTP, se sont effondrées de 25,4%. 

 

Nasser Djama

 

ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DE L'INDICE DE LA PRODUCTION PAR SECTEUR

 

Source HCP

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte