[L'industrie fête Noël] Joyeux Noël pré-apocalyptique !

L’industrie c’est fou s’arrête pendant deux semaines. Tout le monde s’en navre mais ce n’est pas la seule source d’un spleen ambiant. A l’heure du réchauffement climatique, associations et artistes ont le Noël triste.

Partager

[L'industrie fête Noël] Joyeux Noël pré-apocalyptique !
L’agence australienne The Works et l’ONG Greenpeace ont imaginé une boule à neige tout à fait contemporaine.

Cela ne nous ressemble pas : jouer les trouble-fête. Nous aurions pu conclure cette série avec béatitude devant un énième sapin rigolo. Mais un autre phénomène traverse l’économie : un spleen de fin d’année qui dépasse le syndrome de dépression saisonnière. Avant Noël, des associations, des entreprises et des institutions partagent leur angoisse du réchauffement climatique.

(Crédit : The Depth of Darkness, the Return of the Light, Anne Hardy Tate Britain Winter Commission© Anne Hardy: Courtesy Maureen Paley, London. Photo © Tate Oliver Cowling 2019)

COP25 décevante, grèves ou prévisions ternes pour la croissance. Choisissez votre motif d’inquiétude. En tout cas, la tendance “post-apocalyptique” a plus que jamais inspiré les designers en 2019. Le Cybertruck de Tesla servira davantage à la fin du monde que pour votre trajet domicile-travail. Souvenons-nous aussi de ce projet de tour à Prague (République tchèque), comme un navire échoué dans la ville.

Montée des eaux et pluie de cendres

A Londres (Royaume-Uni), la montée des eaux inquiète aussi le musée Tate Britain. Du 30 novembre au 26 janvier 2020, l’artiste britannique redécore la façade du bâtiment. Les traditionnelles illuminations de Noël ont été pensées façon “paysage dévasté”. Les guirlandes pendent de façon asymétriques et les déchets plastiques jalonnent les marches. Les Anglais ont toujours eu un don pour l’ironie.

(Crédit : The Depth of Darkness, the Return of the Light, Anne Hardy Tate Britain Winter Commission © Anne Hardy: Courtesy Maureen Paley, London. Photo © Tate Oliver Cowling 2019)

S’il pleut des cordes à Londres, des cendres tombent du ciel à Sydney (Australie). Le pays est confronté à des incendies et à une vague de chaleur records. Pour sensibiliser le gouvernement, l’agence australienne The Works et l’ONG Greenpeace ont imaginé une boule à neige tout à fait contemporaine. La neige remplace les flocons de cendre autour d’un petit papa Noël impuissant.

(Crédit : Greenpeace Australia / The Works)

Un élément de consolation dans ces oeuvres aigres-douces : l’inspiration reste avec les créateurs. Nous vous souhaitons donc un joyeux dernier Noël.

Simon Chodorge

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS