L’industrie européenne a toutes ses chances sur la scène mondiale

Helmut Reisinger, directeur général d’Orange Business Services (OBS), décrit quels enjeux attendent les industriels avec l’avènement du big data, de l’IoT et de l’IA et comment les nouvelles technologies comme la 5G vont accroître leur productivité. Un sujet qui sera d’ailleurs abordé à l’occasion de la 2nd édition de l’Orange Business Summit*, le 18 avril 2019. Ce moment privilégié de rencontres avec tout l’écosystème clients, experts, partenaires s’ouvrira sur la Keynote 5G au cours de laquelle Stéphane Richard partagera l’ambition et l’engagement d’Orange à déployer la 5e génération du réseau mobile, catalyseur de la numérisation des entreprises et de l’économie française.

Partager

L’industrie européenne a toutes ses chances sur la scène mondiale
Helmut Reisinger - Directeur général d’Orange Business Services (OBS) (© OBS)

À l’heure de la transformation numérique des industriels, quels sont les défis à surmonter ?

Helmut Reisinger : Les industriels européens ne doivent pas avoir peur de devenir des champions sur la scène internationale. En matière de numérique, on cite toujours les États-Unis et la Silicon Valley, mais en matière d’industrie, les acteurs européens sont leaders. Le nombre et la compétence de ses ingénieurs, notamment, font de l’Europe un partenaire fiable et en pointe sur les sujets industriels. Les investissements dans l’industrie automobile en Europe s’élevaient à 61 milliards d’euros en 2018 soit plus que la somme investie par les États Unis, la Chine et le Japon réunis. Le défi à relever reste néanmoins dans la propension à passer les six premiers mois d’un projet à mener des études de faisabilité, quand les américains ont, eux, déjà mis au point un prototype qui répond à l’essentiel d’une problématique. En conséquence, notre approche est de co-innover pour lever ce frein. Avec nos consultants experts, les industriels peuvent déployer des prototypes plus rapidement et de façon simultanée sur plusieurs sites à la fois.

Pourquoi OBS est-il légitime pour accompagner les industriels dans cette transformation ?

H. R. : OBS adresse 26 000 clients dans le secteur de l’industrie en France et à l’international, des petites et moyennes entreprises aux multinationales comme PSA, Sanofi, Broadcom ou Siemens. Nous les accompagnons dans la transformation et la sécurisation de leurs outils de production, de leurs chaînes logistiques, de leurs services et de leurs solutions de collaboration. Nous sommes pour ces industriels, au-delà de nos services de réseaux, un véritable intégrateur de services digitaux, capable de comprendre leur métier et ses enjeux sur toute la chaîne de ce que nous appelons le « voyage de la donnée ». En effet, la donnée accomplit un véritable voyage au sein de l’entreprise et de son écosystème entre le moment où elle est générée, collectée, transportée, stockée, analysée et enfin partagée. Chaque étape de ce voyage qui se doit d’être extrêmement sécurisé a un énorme potentiel de création de valeur et de performance, ce tant au niveau des processus tels que l’optimisation d’une chaîne de montage ou encore le développement de nouveaux services. L’écosystème industriel est un formidable générateur de données. En 2025, 60 % des données générées dans le monde seront issues des entreprises contre 30 % en 2015.

Comment ce « voyage de la donnée » peut-il améliorer la productivité pour les industriels ?

H. R. : Avant tout, il est primordial de mettre en place des systèmes de gouvernance des données pour s’assurer de remonter des données de qualité et utiles. Grâce aux solutions IoT et à notre capacité à combiner les bons capteurs avec les bons réseaux – 3G, 4G, LoRa, LTE-M et demain 5G –, les industriels peuvent collecter des informations à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Ces données sont ensuite stockées sur des plateformes cloud et agrégées dans des data lakes. Leur traitement et leur analyse permettent d’identifier de formidables opportunités de productivité, de création de services ou de réduction de coûts. Grâce à des sondes connectées, nous avons ainsi permis à Dobroflot, une compagnie navale russe de réduire de 10% sa consommation de carburant, qui elle-même représente 40 % de ses coûts opérationnels. Les données n’ont pas de frontières et la capacité à connecter l’ensemble des sites et des équipements d’un industriel quelles que soient ses implantations est clé. Notre réseau couvre 220 pays et territoires. Nous avons par exemple connecté plus de 1 500 sites dans 94 pays pour Siemens. Nos clients trouvent en OBS non seulement la capacité à homogénéiser leurs réseaux pour en faire la plateforme numérique de leur transformation, mais aussi la fiabilité d’un opérateur et intégrateur du digital. La protection des données stratégiques, et notamment la protection de la propriété intellectuelle et des brevets dans le secteur industriel est essentielle. À ce titre, nous installons sur notre réseau, pour nos propres besoins et ceux de nos clients, des sondes afin de détecter plus rapidement les incidents anormaux et anticiper les attaques. Pour couvrir toutes les étapes du voyage de la donnée, 6 000 experts, spécialisés dans l’analyse et la valorisation de la donnée, la cybersécurité ou le cloud, travaillent chez OBS pour co-innover avec nos clients.

Que va apporter la 5G aux processus industriels ?

H. R. : Pour les entreprises, la 5G amorce un changement profond : de nombreux modèles vont être bouleversés, de nouveaux services en soutien de la transformation digitale des entreprises vont désormais être possibles. La qualité, la rapidité et la performance du réseau 5G décupleront les capacités des espaces de travail et de leurs outils de communication. Cela se traduira par l’avènement de l’entreprise en temps réel. Le secteur industriel disposera de nouvelles clés pour élargir et optimiser ses capacités. Un exemple ? Les solutions connectées de maintenance en réalité augmentée permettront à un opérateur sur site d’échanger avec un expert distant grâce à une connectivité vidéo et 3D en réalité augmentée partagée. L’efficacité de ce type de solution reposera sur les débits des liaisons montantes et descendantes, bien supérieurs en 5G. La 5G répondra également aux besoins d’ultra fiabilité et de très faible latence pour des usages critiques avec différentes couches de communication étanches. Il sera possible de dédier un réseau aux services d’urgence, ou encore à la sécurité des processus industriels critiques tels que les relevés de données en logistique. Néanmoins, la 5G n’est pas une réponse à toutes les problématiques des entreprises. Ainsi pour la télé-relève des compteurs, le temps réel n’est pas essentiel. Pour Birdz, la filiale de Nova Veolia, nous connecterons à terme plus de 3 millions de compteurs sur le réseau LoRa d’Orange répondant particulièrement à ses besoins. Aujourd’hui, notre conviction est de privilégier la co-innovation pour imaginer et développer avec les industriels européens les solutions qui répondront exactement à leurs besoins. Nous souhaitons les accompagner et les soutenir dans leur leadership mondial.

*Orange Business Summit 2019 : Palais Brongniart, Paris, 18 avril 2019. © OBS

Contenu proposé par Orange Business Service.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS