Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'INDUSTRIE ENTRE AU PALAIS BOURBON

Publié le

Trente-neuf députés UMP ont fondé un collectif au sein de l'Assemblée nationale pour soutenir les intérêts de l'industrie française au sein de la majorité. Baptisé Droite industrielle et ouvrière, le collectif se veut « la caisse de résonance » des fédérations industrielles, mais aussi des syndicats ouvriers dans l'hémicycle. « La droite n'a pas le droit d'abandonner cette catégorie sociale sacrifiée par la guerre économique », juge Bernard Carayon, le président du collectif. Une catégorie qui représente aussi... des électeurs. À un peu plus d'un an de l'élection présidentielle, le collectif a pour vocation de nourrir la boîte à idées de l'UMP sur les questions industrielles. Il s'est fixé deux objectifs : renforcer la cohérence entre les outils financiers de l'État (Oséo, FSI, CDC...) et proposer la création d'un conseil de surveillance des investissements étrangers, pour défendre les fleurons français de l'appétit des émergents. On est loin des revendications ouvrières...

L'INDUSTRIE ENTRE AU PALAIS BOURBON
Boîte à idées parlementaire.
© BASTIEN PASCAL ; D.R.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle