Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'industrie, c'est fou !

,

Publié le

Si l'industrie rime aujourd'hui beaucoup avec recherche de compétitivité et réduction des coûts, certains projets futuristes impliquant nombre de ses acteurs montrent qu'elle peut encore rêver, et faire rêver.

L'industrie, c'est fou ! © Solar Impulse

Dans quelques jours, alors qu’on célébrera partout en France la quatrième édition de la Semaine de l’industrie, le deuxième exemplaire du Solar Impulse sera dévoilé sur la base militaire de Dübendorf, près de Zurich (Suisse). L’avion solaire doit effectuer en 2015 un tour du monde en cinq jours sans escale. Un projet fou, un défi humain, technologique, scientifique et industriel qui a pu voir le jour grâce au charisme de Bertrand Piccard. Fils de l’océanographe Jacques Piccard, recordman de plongée en sous-marin, et petit-fils du physicien Auguste Piccard, premier homme à atteindre la stratosphère en ballon, ce psychiatre de formation prolonge là une tradition familiale d’explorations et de records. Il a réussi à embarquer plusieurs industriels de renom, qui ont su déceler l’impact médiatique d’un tel projet et ses retombées technologiques.

Diaporama : ces projets qui font rêver l'industrie

L’industrie, tout affairée à sa quête d’efficience – elle aussi, un peu folle à certains égards… – a souvent du mal à s’entendre avec ces femmes et ces hommes qui font des détours, qui ne cherchent pas le chemin le plus court et le moins coûteux, mais qui veulent tracer une route que personne n’a jamais suivie jusque-là. L’industrie s’accommode de plus en plus mal du risque. "On se cantonne souvent à une innovation dont on sait qu’elle va marcher", avoue un cadre d’un grand groupe de robotique. "Les chefs de projets de l’industrie s’exposent peu ; c’est dommage, estime Pierre-Armand Thomas, ancien cadre de Technip chargé du SeaOrbiter. Les Américains lancent souvent dix projets de R&D, dont seuls deux marcheront. Mais ils marcheront tellement fort qu’ils payeront les huit autres. En France, nous sommes plus timorés. Le droit à l’erreur et à l’échec est important dans l’innovation."

Les grandes innovations produites par la science et l’industrie sont presque toutes le fruit du hasard ou de l’erreur. Parfois, certaines personnalités, comme Elon Musk, Sergey Brin, Richard Branson, Guido Pastore, Bertrand Piccard, Jacques Rougerie et Jean-Louis Étienne, réussissent à se donner le droit et les moyens de rêver. Ils nous parlent d’un monde où l’homme colonisera la planète Mars, se téléportera à l’autre bout du monde en quelques instants. Un monde où le voyage dans le temps sera à portée de main. Certains aspirent même à trouver le secret de l’immortalité, comme Google qui a lancé Calico pour s’attaquer au défi "de l’âge et des maladies associées". Bref, ils ouvrent le champ des possibles.

Patrick Déniel

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle