[L'industrie c'est fou] Voyager Space Station proposera une suite luxueuse avec vue sur la Terre

En 2026, réservez votre place à bord d'un hôtel de luxe en orbite autour de la Terre.

Partager
[L'industrie c'est fou] Voyager Space Station proposera une suite luxueuse avec vue sur la Terre
Le VSS pourra accueillir un équipage de 100 personnes et 300 visiteurs.

Pour ceux qui ne savent que faire de 5 millions de dollars, Orbital Assembly propose une escapade de trois jours et demi dans l’espace pour 2026. Cette entreprise américaine prévoit la construction d’un hôtel de luxe baptisé Voyager Space Station (VSS), digne des vaisseaux de science-fiction.

Une gravité proche de celle de la Lune

En forme de roue à moyeu, le VSS sera un hôtel de standing placé en orbite autour de la Terre. Fini le temps où les voyages spatiaux étaient synonymes de séjour passé « à utiliser des aspirateurs pour les toilettes, à dormir dans un sac attaché à un mur et à vivre dans un laboratoire », écrit Orbital Assembly sur son site. Le VSS a vocation de repousser les frontières du luxe. Pour ne pas laisser de place à l’ennui, un restaurant, un bar ainsi qu’une salle de sport convertible en salle de concert doivent combler la clientèle fortunée.

Il est prévu que la plate-forme d’environ 212 mètres de diamètre tourne à plus d’un tour par minute, pour fournir une gravité artificielle à peu près équivalente à celle de la Lune. L’hôtel sera assez spacieux pour accueillir un équipage de 100 personnes et 300 visiteurs.

Villas de 500 m²


Cet hôtel - résidence spatiale proposera un restaurant, un bar... Illustrations : Orbital Assembly


...et une salle de sport convertible en salle de concert. Illustrations : Orbital Assembly


Orbital Assembly précise que « nos hébergements de luxe peuvent être réservés pour une semaine, loués pour un mois ou achetés comme maison de vacances. Nos villas de luxe font 500 m2. Elles disposent d'équipements de cuisine, de trois salles de bains et de couchages pouvant accueillir jusqu'à 16 personnes. »

Un marché de 147 milliards de dollars

Dans l’espace le coût des constructions se chiffre en milliards de dollars. Concernant le VSS, John Blincow, PDG d'Orbital, a déclaré que ses « coûts de fabrication et d'assemblage seront bien inférieurs à ceux historiques. Donc... en fonction des coûts du lancement […] nous sommes certainement à la recherche de dizaines de milliards de dollars pour la construction complète de la station. » Ce, sans compter les approvisionnements du futur hôtel.

Pour ne pas faire (trop) exploser son budget, Orbital Assembly prévoit de profiter de la chute des coûts de lancement dans l'espace. Le vaisseau spatial de SpaceX pourrait notamment ramener ce coût à quelques centaines de dollars le kilogramme. Le VSS serait assemblé en orbite par des robots autonomes et télécommandés.


Illustrations : Orbital Assembly


A titre de comparaison, la Station spatiale internationale avait coûté 150 milliards de dollars et ne peut accueillir que sept personnes. Pour justifier et financer de tels investissements, John Blincow table sur un "marché disponible" estimé à 147 milliards de dollars... obtenu en combinant les fonds du tourisme, du divertissement, de la publicité ou encore de la recherche en sciences de la vie.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS