Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Vous pourrez bientôt dormir sur les voies de la gare de l'Est, à Paris

Simon Chodorge ,

Publié le

La SCNF et la chaîne hôtelière Okko veulent réinventer le concept d'hôtel de gare. Le 1er juillet, un établissement ouvrira ses portes sur les voies de la gare de l'Est à Paris, sur un site reconverti du groupe ferroviaire.

[L'industrie c'est fou] Vous pourrez bientôt dormir sur les voies de la gare de l'Est, à Paris
Sur le toit de l’hôtel, un jardin public de 2600 mètres carrés deviendra la propriété de la Ville de Paris.
© Jérôme Galland / Okko Hotels

La SNCF dépoussière son patrimoine. Lundi 17 juin, le groupe ferroviaire a annoncé l’ouverture d’un hôtel quatre étoiles sur le site de la gare de l’Est à Paris. L’établissement a été construit sur le terrain de la voie 1 et d’un ancien tri postal. Avis aux ferrovipathes, ses fenêtres donnent directement sur les marquises des quais.

Un futur jardin public sur le toit

“Avec la baisse du volume du courrier, ce site a été abandonné. Dix années ont été nécessaires pour aboutir à ce projet avec comme objectif d’apporter toujours plus de services dans les gares”, retrace la SNCF dans un communiqué.

(Crédit : Albin Durand / Okko Hotels)

Sur le toit de l’hôtel, un jardin public de 2600 mètres carrés deviendra la propriété de la Ville de Paris et dominera les voies ferrées. Les quatre étoiles de l’établissement font tout de même redouter une sérieuse volonté d’embourgeoisement, à peine dissimulée par la SNCF. “Ce projet tient également de la volonté de la Ville de Paris et de partenaires que sont Île-de-France Mobilités, l’État et la Région, de requalifier et apaiser le quartier”, indique le groupe ferroviaire.

Travaux conséquents de reconversion

Géré par la chaîne Okko, l’hôtel comptera 170 chambres sur trois niveaux. La SNCF reste propriétaire du terrain mais elle a concédé une autorisation d’occupation temporaire de 70 ans à l’entreprise. Le lieu est équipé de doubles fenêtres à double vitrage pour isoler les chambres des tchou-tchou. Les piliers ont également été augmentés de boîtes à ressorts pour amortir les vibrations des trains et de la ligne 4 du métro parisien qui passe dessous. La SNCF mentionne enfin “des injections de béton pour renforcer les fondations à cause des sols très calcaires”.

(Crédit : Jérôme Galland / Okko Hotels)

Ces travaux conséquents peuvent faire regretter une dénaturation du site. La voie a été démontée et recouverte de bitume, l’atelier du tri postal a été détruit… D’autres réhabilitations de sites SNCF ont été plus heureuses, songeons notamment au tiers-lieu Ground Control installé dans l’ancien site de tri postal de Charolais dans le XIIe arrondissement.

Le lieu est toutefois amené à évoluer pour améliorer le passage entre la gare du Nord et la gare de l’Est. “D’ici quelques années, un sous-terrain de jonction entre les deux gares se trouvera au pied de l’hôtel. Le public aura ainsi accès à un nouveau parvis de gare”, révèle la SNCF.

(Crédit : Jérôme Galland / Okko Hotels)

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle