[L'industrie c'est fou] Volvo imprime des digues en 3D pour dépolluer l’eau

Volvo a présenté une tuile imprimée en 3D dans le but de dépolluer les eaux à l'occasion de la journée mondiale des océans. Déployée à Sydney (Australie), cette installation a pour but de créer une "digue vivante" et d'attirer la vie marine et notamment les organismes qui filtrent les polluants présents dans la mer.

Partager
[L'industrie c'est fou] Volvo imprime des digues en 3D pour dépolluer l’eau
Volvo a présenté une tuile imprimée en 3D dans le but d'abriter la vie marine et de dépolluer les océans.

Volvo se diversifie… dans la conservation de la vie maritime. En octobre 2018, à l’occasion de la journée mondiale des océans, le constructeur automobile suédois a présenté un projet spécialement dédié à la dépollution des eaux. Pour cela, l’entreprise s’est associée au cabinet de design Reef Design Lab et à l’Institut des sciences marines de Sydney. Ensemble, ils ont développé une installation baptisée Living Seawall (“digue vivante”) dans le port de Sydney (Australie).

Une série de 50 tuiles imprimées en 3D

La “digue vivante” consiste en une série de cinquante tuiles imprimées en 3D et vissées à un mur de côte. Inspirée de la forme des racines aériennes des palétuviers (des arbres tropicaux) la tuile comporte un grand nombre d’anfractuosités où peuvent se nicher les espèces marines. Les recoins attirent notamment des organismes qui, en s’alimentant, filtrent des polluants tels que les métaux lourds et les particules en suspension. Les tuiles ont ainsi pour but de répliquer le fonctionnement d’un écosystème de mangrove naturel. Selon l’Institut des sciences marines de Sydney, les mollusques, les huîtres et les organismes “filtreurs” viennent poser leurs bagages au bout d’une semaine dans cette digue spécialement conçue pour eux.

Le projet a pour but de combattre les effets de l’urbanisation et de la pollution. Une manière encore plus efficace de le faire serait peut-être de passer au véhicule électrique (ou au vélo). De ce point de vue, Volvo rappelle qu’il souhaite mettre un million de voitures électriques sur le marché d’ici 2025.

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

0 Commentaire

[L'industrie c'est fou] Volvo imprime des digues en 3D pour dépolluer l’eau

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS