[L’industrie c’est fou] Une téléréalité veut envoyer un touriste dans la Station spatiale internationale

Plus besoin d’être riche pour voyager dans l’espace. Une entreprise américaine souhaite produire une émission de téléréalité où n’importe qui pourra candidater. La récompense : un ticket pour la Station spatiale internationale (ISS).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Une téléréalité veut envoyer un touriste dans la Station spatiale internationale
La Station spatiale internationale évolue en orbite terrestre, à environ 400 kilomètres du sol.

Vous aimez les sensations fortes ? Vous vous sentez à l’aise face à une caméra ? Surtout, vous aimez regarder les étoiles ? Si vous remplissez ces conditions, vous avez peut-être le profil adéquat pour une nouvelle émission de téléréalité. Baptisé Space Hero, le programme a été dévoilé jeudi 17 septembre par des producteurs américains au site Deadline.

Une récompense à 42 millions d’euros

Space Hero risque d’écraser la concurrence des jeux télévisés. Et pour cause, le grand gagnant se verra offrir une expédition de 10 jours vers la Station spatiale internationale (ISS). Un gain d’une valeur conséquente : la Nasa facture 35 000 dollars la nuit à bord de l’ISS et le vol en capsule spatiale est estimé à 50 millions de dollars (42 millions d’euros). C’est le prix d’un siège à bord d’une capsule Crew Dragon de SpaceX qui a effectué en mai son premier vol habité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Plusieurs touristes ont déjà visité l’ISS mais ce voyage reste réservé à des clients très fortunés. Les producteurs de Space Hero souhaitent quant à eux sélectionner des candidats de tous les horizons, tant qu’ils sont passionnés d’exploration spatiale. Les protagonistes devront tout de même suivre l’entraînement rigoureux des astronautes.

Un vol prévu pour 2023

"Space Hero" est la nouvelle frontière pour le secteur du divertissement, offrant la toute première expérience véritablement en-dehors de note planète. Nous voulons réinventer la catégorie de la téléréalité en créant une expérience multicanaux qui offre le plus grand prix jamais obtenu, à la plus grande audience possible", argumente le créateur de Space Hero, Marty Pompadur, cité par Deadline.

Selon les producteurs, l’émission pourrait être diffusée au niveau mondial sur une plate-forme de streaming et grâce à des partenariats avec les chaînes de télévision. Il reviendrait ensuite au public de voter pour désigner le vainqueur. Le voyage se déroulerait en 2023. La vie à bord de l’ISS serait également documentée par les caméras de Space Hero.

La Nasa ouvre les portes de l’ISS

Nous utilisons le conditionnel car ce n’est pas la première fois qu’une idée de téléréalité spatiale émerge. En 2019, le projet Mars One a fait faillite sans avoir envoyé quiconque sur la planète rouge. En visant “seulement” l’orbite terrestre, Space Hero semble plus réaliste. L’émission bénéficiera en plus d’un partenariat avec Axiom, l’entreprise américaine qui doit développer de nouveaux modules pour étendre l’ISS.

De son côté, la Nasa ouvre de plus en plus l’ISS aux usages commerciaux. Elle a annoncé en mai que l’acteur américain Tom Cruise pourrait jouer dans un film se déroulant dans la station. Des flacons de produits cosmétiques Estée Lauder doivent également parvenir à l’ISS en septembre. Les astronautes de l’ISS abandonneront leurs expériences scientifiques pour filmer les produits en micro-gravité. Estée Lauder pourra ensuite réutiliser ces images pour d'éventuelles publicités. Une opération facturée 128 000 dollars (108 000 euros), selon The New Scientist.

0 Commentaire

[L’industrie c’est fou] Une téléréalité veut envoyer un touriste dans la Station spatiale internationale

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS