[L'Industrie c'est fou] Une montre plus d'un milliard de fois plus précise qu'un pendule

Pas de lourd tic tac pour cet horloge. Le rythme de battement par seconde est si rapide que l'horloge à réseau de l'institut JILA est la plus précise et la plus stable du monde. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'Industrie c'est fou] Une montre plus d'un milliard de fois plus précise qu'un pendule

Comme le trésor d’un scientifique fou, la montre la plus stable du monde réside dans le laboratoire du physicien Ye au sous-sol d’un centre de recherche, le JILA. C’est l’horloge "la plus stable du monde", explique cet institut, créé conjointement par l'université Boulder du Colorado et l'Institut national des normes et de la technologie (NIST).

Le physicien Jun Ye ajuste la configuration laser de l'horloge a réseau en strontium dans son laboratoire du JILA. Crédit photo : J. Burrus/NIST

La machine est une horloge à réseau optique en strontium (Sr), c’est-à-dire qu’elle utilise "les impulsions laser pour exciter les atomes de strontium et battre le temps à une cadence supérieure à 100 000 milliards de battements par seconde", selon les explications du CNRS. Son battement par seconde est environ 10 puissance 15 fois plus élevé qu'un pendule par exemple. L’horloge atteint ainsi une précision ultime dans un temps beaucoup plus court.

Stable et précise

En plus de sa stabilité, l’équipe du physicien Ye travaille sur la précision de l’horloge. Selon ses recherches, les horloges les plus précises au monde sont jusqu'alors des horloges à ions piégés uniques d'Al + (aluminium) ou de Hg + (mercure) présentes au NIST à Boulder (Colorado, Etats-Unis).

Pour l'horloge du physicien Ye, des milliers d’atomes de strontium ont été piégés au sein de la structure grâce aux lasers. Lorsqu’ils sont frappés par le laser, le taux d’oscillation est particulièrement régulier en raison de la structure fondamentale de l’atome de strontium.

L’horloge est 30 fois plus précise et 300 fois plus stable que les horloges atomiques à base de césium actuellement utilisées comme étalon de mesure dans les laboratoires nationaux du monde entier. Ce type d'horloge serait utile pour améliorer certains calculs de distances spatiales ou GPS par exemple - mais elles ne vous aideront pas à être plus ponctuels en rendez-vous !

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS