[L'Industrie c'est fou] Une montre plus d'un milliard de fois plus précise qu'un pendule

Pas de lourd tic tac pour cet horloge. Le rythme de battement par seconde est si rapide que l'horloge à réseau de l'institut JILA est la plus précise et la plus stable du monde. 

Partager
[L'Industrie c'est fou] Une montre plus d'un milliard de fois plus précise qu'un pendule

Comme le trésor d’un scientifique fou, la montre la plus stable du monde réside dans le laboratoire du physicien Ye au sous-sol d’un centre de recherche, le JILA. C’est l’horloge "la plus stable du monde", explique cet institut, créé conjointement par l'université Boulder du Colorado et l'Institut national des normes et de la technologie (NIST).

Le physicien Jun Ye ajuste la configuration laser de l'horloge a réseau en strontium dans son laboratoire du JILA. Crédit photo : J. Burrus/NIST

La machine est une horloge à réseau optique en strontium (Sr), c’est-à-dire qu’elle utilise "les impulsions laser pour exciter les atomes de strontium et battre le temps à une cadence supérieure à 100 000 milliards de battements par seconde", selon les explications du CNRS. Son battement par seconde est environ 10 puissance 15 fois plus élevé qu'un pendule par exemple. L’horloge atteint ainsi une précision ultime dans un temps beaucoup plus court.

Stable et précise

En plus de sa stabilité, l’équipe du physicien Ye travaille sur la précision de l’horloge. Selon ses recherches, les horloges les plus précises au monde sont jusqu'alors des horloges à ions piégés uniques d'Al + (aluminium) ou de Hg + (mercure) présentes au NIST à Boulder (Colorado, Etats-Unis).

Pour l'horloge du physicien Ye, des milliers d’atomes de strontium ont été piégés au sein de la structure grâce aux lasers. Lorsqu’ils sont frappés par le laser, le taux d’oscillation est particulièrement régulier en raison de la structure fondamentale de l’atome de strontium.

L’horloge est 30 fois plus précise et 300 fois plus stable que les horloges atomiques à base de césium actuellement utilisées comme étalon de mesure dans les laboratoires nationaux du monde entier. Ce type d'horloge serait utile pour améliorer certains calculs de distances spatiales ou GPS par exemple - mais elles ne vous aideront pas à être plus ponctuels en rendez-vous !

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS