[L'industrie c'est fou] Une doudoune blindée inspirée du cafard pour affronter les agressions de l'hiver

Spécialiste de l'innovation dans les vêtements, Vollebak a présenté mercredi 19 novembre son nouveau produit : un manteau ultra-résistant. Il est fabriqué à partir d'un matériau omniprésent dans l'industrie.

Partager
[L'industrie c'est fou] Une doudoune blindée inspirée du cafard pour affronter les agressions de l'hiver
Le manteau est tissé à partir de “dyneema”, une fibre fabriquée par l’entreprise néerlandaise DSM.

Avec le Cybertruck de Tesla, y aurait-il une mode de l’indestructible ? Mercredi 19 novembre, la marque britannique Vollebak a présenté un nouveau manteau. Ultra-robuste, le vêtement est fabriqué à partir d’un matériau utilisé d’habitude dans l’industrie pour résister à des sollicitations extrêmes.

Baptisé The Indestructible Puffer, ou “la doudoune indestructible” en français, le manteau est tissé à partir de “dyneema”, une fibre fabriquée par l’entreprise néerlandaise DSM. Il s’agit plus particulièrement d’un polyéthylène de masse molaire très élevée (UHMPE), un polymère réputé pour sa résistance à l’abrasion.

Un matériau utilisé dans de nombreux secteurs industriels

Pour un poids égal, le matériau innovant revendique 15 fois plus de résistance que l’acier, au point qu'il tient bon face à la lame d'un couteau (voir vidéo ci-dessous). Aujourd’hui on retrouve le dyneema dans de nombreux secteurs de l’industrie : aérien (filets et containers utilisés dans le fret aérien), maritime (câbles d’amarrage et de remorquage), pêche, énergies renouvelables, mines… On le retrouve aussi dans le blindage des véhicules militaires mais la marque Vollebak incite à la prudence : son manteau ne pare pas les balles.

En exploitant le dyneema, le manteau résiste à des températures de -40°C. Selon l’entreprise, l’habit gagne en résistance plus il fait froid. Au lieu d’utiliser des plumes de canard pour le rembourrage, la doudoune comporte des bouteilles en plastique PET recyclées en fibres. Fabriquée en Italie et en Roumanie, le vêtement pèse 2,5 kilos, un poids relativement léger si on considère sa solidité. Il a un autre défaut : il commence à fondre à 130°C. Sur cet aspect, il ne bat donc pas le polyester.

Pour construire ce manteau extrême, les designers de Vollebak expliquent s’être inspirés de la carapace... du cafard. Le produit est commercialisé sur le site de l’entreprise pour 895 euros.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS