[L'industrie c'est fou] Une designer crée du bioplastique à partir d'agar-agar

Les efforts s'accroissent pour le zéro déchet, y compris chez les designers. La créatrice chilienne Margarita Talep a créé un nouveau bioplastique comme alternative aux emballages alimentaires non recyclables. Créé à partir d'agar-agar, le matériau est biodégradable et réalisé exclusivement avec des ingrédients naturels.

Partager
[L'industrie c'est fou] Une designer crée du bioplastique à partir d'agar-agar
La créatrice chilienne Margarita Talep a créé un nouveau bioplastique à partir d'agar-agar.

Être designer, c’est explorer les formes... Mais aussi les matériaux. Nous avons déjà vu les coquilles de moules transformées en carrelage, les algues métamorphosées en objets du quotidien ou encore les épluchures de patates utilisées pour façonner des emballages. Dans la même veine, la designer chilienne Margarita Talep a créé un nouveau type de plastique à partir d’une matière première issue d’algues.

Margarita Talep a baptisé son projet Desintegra.me (“Désintègre moi” en français), pour mettre en valeur les qualités biodégradables de la matière. La designer a en effet conçu ce plastique comme une alternative aux emballages non recyclables et à usage unique souvent utilisés pour les produits alimentaires.

Des ingrédients exclusivement naturels

Le matériau de la designer n’intègre que des produits naturels : des colorants issus de légumes ou de peaux de fruits, de l’eau et - l’ingrédient clef - de l’agar-agar, un polymère extrait d’algues rouges mises en ébullition.

(La designer utilise des peaux de fruits pour réaliser des colorants naturels. Crédit : Margarita Talep)

Le mélange est transféré dans un moule pour obtenir la forme de l’emballage souhaité. Lorsque la température redescend, il prend une consistance de gel puis sèche à l’air ambiant.

Margarita Talep peut faire varier la proportion de ces éléments pour jouer sur la consistance du plastique. Elle peut ainsi obtenir des emballages durs pour créer des plats ou des accessoires ou des emballages mous pour des produits alimentaires secs (pâtes, graines, etc.). Le matériau se décompose ensuite naturellement en deux à quatre mois.

(Le bioplastique peut aussi être utilisé pour réaliser des accessoires. Crédit : Margarita Talep)

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

0 Commentaire

[L'industrie c'est fou] Une designer crée du bioplastique à partir d'agar-agar

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS