[L'industrie c'est fou] Une bouteille de champagne vendue près de 300 000 euros grâce à Bugatti

Imaginée par la marque de champagne Carbon et le constructeur automobile Bugatti, « La Bouteille Noire » a été vendue fin novembre, pour près de 300 000 euros. Fruit de 150 heures de travail artisanal, l'étui de ce nabuchodonosor millésime 2000 s'inspire de l'une des voitures les plus chères de l'histoire.

Partager
[L'industrie c'est fou] Une bouteille de champagne vendue près de 300 000 euros grâce à Bugatti
Les 14 ventilateurs du coffret permettent de conserver la boisson à température idéale.

Billards, haut-parleurs, rasoirs chauffants... Les passionnés de la rubrique L'industrie c'est fou savent que l'aura du constructeur de luxe Bugatti a depuis longtemps dépassé le simple cadre du secteur automobile. Pour continuer à surprendre ses clients fortunés, l'entreprise originaire de Molsheim (Bas-Rhin) a cette fois misé sur leur nectar préféré : le champagne. Le partenariat que la marque a noué en 2018 avec la maison Champagne Carbon, installée à Reims (Marne), a ainsi débouché sur un projet hors du commun baptisé « La Bouteille Noire ».

Ce nabuchodonosor millésime 2000 contient 15 litres de champagne d'exception, composé à 60% de chardonnay et à 40% de pinot noir. Mais le prestige de l'objet va bien au-delà du breuvage lui-même, il concerne avant tout l'étui de la bouteille. Celui-ci épouse la forme de la Voiture Noire, une supercar produite par Bugatti en un seul exemplaire et vendue plus de 11 millions d'euros, ce qui en fait l'une des voitures les plus chères de l'histoire.

314 feuilles de carbone

Interrogé par L'Usine Nouvelle, le directeur de Champagne Carbon Jean-Baptiste Prevost qualifie ce coffret de « véritable bijou d'ingénierie et d'art ». L'extérieur est recouvert de 314 feuilles individuelles de carbone (un matériau avec lequel la bouteille a elle aussi été habillée), tandis que l'intérieur, éclairé par des diodes d'aluminium, est doublé de cuir pleine fleur Havana Brown. Afin de conserver les fines bulles à la température idéale, 14 ventilateurs font circuler l'air frais. « Une technologie proche de celle des satellites », assure le dirigeant, qui précise que le projet a nécessité 150 heures de travail artisanal et l'expertise de six ingénieurs.

N'espérez pas mettre la main sur ce produit iconique, La Bouteille Noire a été vendue à Londres le 27 novembre, « près de 300 000 euros ». L'identité de l'acheteur reste confidentielle, mais Jean-Baptiste Prevost confie qu'il s'agit (étonnamment) d'un fan de Bugatti. «Ce type de clientèle est à la fois très féru d'innovation et particulièrement sensible au savoir-faire français», ajoute-il en mettant en avant un concept made in Grand Est. Face au succès de l'opération, des collaborations similaires pourraient voir le jour.

Une filière dynamique

Hasard de calendrier, une autre vente de champagne spectaculaire a eu lieu seulement quelques jours plus tard. Adjugé 42 845 livres sterling (50 376 euros), un flacon de la maison Perrier-Jouët datant de 1874 est devenu la bouteille de champagne la plus chère jamais mise aux enchères chez Christie’s. Une somme qui fait pourtant pâle figure face au record absolu : une bouteille de la marque anglaise Goût de diamant, achetée 1,838 million d’euros en juin 2013. Un diamant de 19 carats et une plaque en or 18 carats justifient (difficilement) cette extravagance.

Bien que réservées à une maigre élite, ces ventes stratosphériques témoignent du dynamisme de la filière champagne. Après une année assombrie par la pandémie de Covid-19, le secteur espère générer en 2021 un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros, surpassant ainsi le sommet de 5 milliards atteint en 2019. Au total, ce sont donc près de 315 millions de bouteilles qui auront été expédiées. Une nouvelle qui mérite bien une petite coupe...

0 Commentaire

[L'industrie c'est fou] Une bouteille de champagne vendue près de 300 000 euros grâce à Bugatti

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS