[L'industrie c'est fou] Un short de sport... en bois made in Chambéry

Lancée en 2019, la marque écoresponsable So Ride Wear propose depuis quelques semaines des shorts composés à 98% de fibres de bois Tencel. Une façon de prendre le contrepied de la fast-fashion, en optant plutôt pour des vêtements éthiques et durables.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Un short de sport... en bois made in Chambéry
So Ride Wear commercialise son short à 89 euros.

Selon OXFAM, avec 100 milliards de vêtements écoulés l'industrie du textile génère chaque année 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre, soit 2% des émissions mondiales. Afin de tenter de réduire cette empreinte carbone colossale, de plus en plus de marques du secteur privilégient des alternatives moins polluantes dans la conception de leurs produits, telle So Ride Wear, basée près de Chambéry (Savoie). Lancée en 2019 par Fabienne Petetin, par ailleurs lauréate de la French Tech Incubation des Alpes en 2021, cette entreprise propose des vêtements de sport écoresponsables.

Depuis la fin mars, la société commercialise des shorts composés à 98% de fibre de bois Tencel, choisie pour ses capacités d'absorption de l'humidité et sa grande résistance. Fabriquée en Autriche puis tissée en Turquie, elle arrive ensuite directement dans les ateliers de la marque pour l'assemblage. Pour les 2% restants, So Ride Wear utilise de l'élasthanne (plus connu sous le nom de Lycra) et du polyester upcyclé, issu de chutes de l'industrie du textile.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des stocks réduits

« L’ensemble du processus de fabrication est exploité par l’énergie éolienne comme alternative aux combustibles fossiles », assure l'entreprise sur son site, en détaillant précisément chaque moyen mis en œuvre pour rendre la production la plus éthique possible. So Ride Wear fait par ailleurs partie des entreprises membres du collectif 1% For the Planet, et s'engage ainsi à reverser 1% de son chiffre d’affaires annuel au profit d’associations environnementales agréées.

Disponibles en trois coloris (kaki, bleu, noir), les shorts en bois sont affichés au prix de 89 euros. Les personnes intéressées devront néanmoins patienter quatre à cinq semaines pour recevoir leur vêtement, l'entreprise travaillant quasiment à la commande dans l'objectif de réduire les stocks inutiles.

Pas forcément besoin d'être spécialiste du sujet pour innover dans le textile durable et s'assurer par la même occasion une bonne opération de communication. Il y a quelques mois, DS avait présenté une gamme de vêtements censés absorber le dioxyde de carbone grâce à une couche d'algues vivantes. Plus récemment, Adidas a même annoncé la commercialisation d'une paire de Stan Smith conçue à partir de champignons.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS