Environnement

[L'industrie c'est fou] Un plateau-repas comestible pour diminuer les déchets (et les petits creux) en avion

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Images En plus du ciel, le monde de l'aviation pollue les sols en produisant plusieurs millions de tonnes de déchets par an. Pour en réduire un peu l'impact, le studio de design PriestmanGoode a développé un plateau-repas comestible ou biodégradable. De quoi combler les grosses faims en avion ! 

[L'industrie c'est fou] Un plateau-repas comestible pour diminuer les déchets (et les petits creux) en avion
Ce plateau repas pour avion est 100% comestible.
© PriestmanGoode

Chaque années, les vols commerciaux génèrent plus de six millions de tonnes de déchets de cabines, qu’il s’agisse d’aliments, d’emballage ou encore d’équipements électroniques, selon une étude de l’Association internationale du transport aérien. Pour éviter que les avions, et le monde avec eux, ne croulent sous ces montagnes de détritus, le studio de design anglo-saxon PriestmanGoode a mis au point un plateau-repas écoresponsable, à destination du monde de l’aviation.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Presenting our concept for an airline meal tray where every element is made from edible, biodegradable or commercially compostable materials . This new design is part of our exhibition 'Get Onboard: Reduce. Reuse. Rethink', which opens today @designmuseum. The exhibition addresses the vast issue of waste in travel . . . . . #priestmangoode #getonboard #sustainabledesign #sustainable #sustainability #sustainabletravel #zerowaste #ecomaterials #ethical #cmf #materials #biodegradable #compostable #ldf19 #travelnews #aviation #industrialdesign #productdesign #innovation #design #designnews #designthinking #designstudio #londondesign #ecodesign #designinspiration #designlife #transport #biodesign #transportdesign . @design @dezeen @wallpapermag @designboom @designmilk @l_d_f_official @thedesignair @design_burger @designers_need @prodeez @lemanoosh_official @id_curated @thepointsguy @thepointsguyuk @designbunker @yankodesign @thedesignair @letsdesigndaily @_design_inspiration

Une publication partagée par PriestmanGoode (@priestmangoode) le

Avec comme objectif la réduction du poids du plateau et de l’utilisation du plastique, les équipes ont exploré différentes pistes en utilisant toute une gamme de matériaux, comme le marc de café, les algues, le bambou ou le riz. Tous sont comestibles, biodégradables ou compostables. Les salades sont par exemples servies dans une feuille de bananier, avec un couvercle d’algue.

Le concept final comprend un plateau réutilisable à base de café moulu et d'enveloppes mélangées à un liant, des plats réutilisables à base de son de blé, un couvercle pour l’accompagnement à base d'algues ou de feuilles de banane, un couvercle de dessert comestible en gaufrette, une fourchette réutilisable en coco, des petites capsules pour sauces en algues ; une tasse réutilisable avec un extérieur en riz, et un couvercle pour plat chaud en bambou.

 

 

Les équipes ont également mis au point une bouteille à base de plastique biologique et biodégradable et de liège. Réutilisable sur une courte période, elle est proposée comme alternative aux bouteilles d’eau plastique classiques. Grâce à sa forme adaptable au dossier des sièges d’avions, elle est présentée comme idéale pour les trajets. Le studio précise que dans l’idéal, il serait nécessaire que les aéroports n’obligent pas les voyageurs à jeter leurs bouteilles de ce type, afin qu’ils puissent les remplir après les contrôles de sécurité.

L’invention fait partie d’un projet plus global baptisé "Get Onboard" qui cherche à rendre plus écoresponsable le secteur aéronautique. Une autre initiative vise à travailler avec les fabricants et fournisseurs afin de proposer de nouveaux matériaux plus écologiques et recyclables. Parmi eux, l’Econyl, un fil en nylon fabriqué à partir de filets de pêche, d’algues marines, ou de verres.

Si le projet vous intéresse et que vous faites un saut outre-Manche, sachez qu’il est actuellement en exposition au Design Museum de Londres jusqu’au 9 février 2020.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte