L'Usine Aéro

[L’industrie c’est fou] Un ingénieur réussit enfin à fabriquer un sabre laser rétractable, façon Star Wars

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vidéo La Force accompagne Hacksmith Industries. Les joyeux vidéastes ont dévoilé un sabre-laser rétractable et capable de trancher une grande quantité de matériaux.

[L’industrie c’est fou] Un ingénieur réussit enfin à fabriquer un sabre laser rétractable, façon Star Wars
La force est avec eux !
© Hacksmith Industries

“C'est élégant, maniable. L'arme noble d'une époque civilisée”, décrit Obi-Wan Kenobi dans le premier film de la saga Star Wars. Depuis 1977, de nombreux bricoleurs ont tenté de faire du sabre laser une réalité mais peu de versions se montrent convaincantes. Et pour cause, les ingénieurs peinent souvent à construire une lame rétractable. La chaîne YouTube Hacksmith Industries a dévoilé un prototype particulièrement fidèle sur ce point. Un projet remarqué par le Guinness World Records en décembre.

Avec 11 millions d’abonnés, The Hacksmith rencontre un certain succès grâce à des créations inspirées de la pop culture. En septembre, nous vous parlions de son skate modifié qui permet de réaliser un kickflip en toute simplicité.

Un sabre alimenté en oxygène et GPL

Seule “tricherie” dans ce sabre laser : la source d’énergie. Sur Terre, les cristaux Kyber n’existent pas. The Hacksmith a donc utilisé des combustibles plus traditionnels. La garde de l’arme se trouve en fait reliée à des bouteilles d’oxygène et de gaz de pétrole liquéfié (GPL), un combustible facile à trouver dans le commerce puisqu’il peut aussi servir à alimenter des barbecues.

À la différence d’un lance-flammes, l’énergie du sabre laser ne doit pas se disperser. "Comment transformer le propane en un faisceau de plasma ultra-chaud ? La réponse se trouve dans l'une des démonstrations les plus satisfaisantes des phénomènes physiques des fluides : l'écoulement laminaire”, explique le vidéaste dans une vidéo (en anglais).

2 200°C de Force

Pour produire ce faisceau stable, l’ingénieur s’est procuré une buse de 4 000 dollars utilisée d’habitude dans la verrerie. Des soupapes de contrôle reliées à un circuit électronique permettent enfin de contrôler le flux du gaz. Un élément essentiel qui permet donc de dégainer ou rétracter le katana futuriste. Une vidéo (sponsorisée) plus longue détaille chaque étape de la fabrication, de l'usinage des pièces en laiton aux finitions très steampunk du gadget.

Le sabre laser produit une chaleur d’environ 2 200°C. Une puissance suffisante pour découper du métal, du verre ou de la chair comme une véritable épée de Jedi. D’un point de vue plus superficiel, l’ajout de certains sels permet de modifier la couleur du faisceau : l’acide borique reproduira le rayon vert d’un maître Jedi tandis que du chlorure de strontium permettra d’obtenir un sabre rouge si vous basculez du côté obscur de la Force.

NdR : L'épisode VIII est le meilleur de la postlogie.

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

11/12/2020 - 14h22 -

A quand le vaisseau de Anakin dans la course des podracer voir même celui de sebulba
Répondre au commentaire
Nom profil

10/12/2020 - 16h25 -

Ça n'a rien d'un laser, c'est juste un découpeur plasma donc c'est pas du tout une invention, juste un délire de beauf ...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte