[L'industrie c'est fou] Un immeuble de dix étages construit en seulement 28 heures

La société chinoise Broad Group n'a eu besoin que de 28 heures pour ériger un immeuble de dix étages à Changsha, dans le sud-est du pays. Ce bâtiment a été construit à partir d'unités modulaires semblables à des conteneurs en acier inoxydable, à l'aide de trois grues. L'entreprise assure qu'elle pourrait livrer un immeuble de 200 étages en un temps record grâce à ce système innovant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Un immeuble de dix étages construit en seulement 28 heures
Une fois les différents blocs de l'immeuble assemblés, il a suffi de raccorder les appartements à l'eau et à l'électricité.

Que ce soit à Paris, à Bordeaux ou à Douai, marteaux-piqueurs, scies circulaires et routes bloquées poussent fréquemment de nombreux citadins à se lamenter du rythme bien trop lent des différents travaux. Récemment chargée d'un chantier à Changsha, dans le sud-est de la Chine, la société Broad Group n'a pas été confrontée à ce type de plainte. En seulement 28 heures et 45 minutes, elle est parvenue à faire sortir de terre un immeuble de dix étages.

Pour réussir une telle prouesse, l'entreprise a eu recours à de nombreux employés et a dû utiliser trois grues, qui ont empilé plusieurs unités modulaires en acier inoxydable. Fabriqués en usine, ces modules faisaient tous à peu près la taille d'un conteneur maritime, soit 12,19 m de long, 2,44 m de large et 3 m de haut. Il a ensuite suffi de serrer les boulons puis de raccorder les appartements à l'électricité et à l'eau, et le tour était joué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sky is the limit

Avec cette configuration, Broad Group garantit une économie d'énergie à moindre coût, pour un résultat résistant aux tremblements de terre et pouvant être facilement démonté et déplacé si nécessaire. Nommée Living Building, cette méthode pourrait aussi permettre de construire d'autres types de bâtiments, comme des hôtels ou des hôpitaux.

La société chinoise estime même être en mesure d'ériger une tour de 200 étages de cette manière. Elle parviendrait ainsi à battre largement le record de la plus haute tour de la planète, le Burj Khalifa : située à Dubaï (Emirats arabes unis), elle culmine à 828 mètres, pour 163 étages. Board Group avait lancé officiellement le projet en 2012, mais il avait dû renoncer, faute d'obtenir l'accord du gouvernement chinois.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS