[L'industrie c'est fou] Un exosquelette pour aider les personnes atteintes de paralysie cérébrale

Un exosquelette pour éviter des chirurgies ? Des chercheurs du NIH développent un exosquelette devant permettre aux personnes atteintes de paralysie cérébrale et développant une démarche "crough gait" de regagner en mobilité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Un exosquelette pour aider les personnes atteintes de paralysie cérébrale
Six personnes sur sept ont gagné de la mobilité au niveau de leur genou.

Le National Institutes of Health (NIH), un institut de recherche américain développe un exosquelette pour aider les enfants atteints d'une paralysie cérébrale. Plus précisément cet exosquelette doit aider les enfants ayant une démarche "crough gait", c'est-à-dire avec une flexion trop prononcée du genou.

Sept patients entre 5 et 19 ans ont été sélectionnés par le NIH et tous pouvaient marcher au moins 9 mètres sans aucune assistance. Les sept personnes ont bien toléré l'exosquelette et six participants ont gagné de la flexibilité au niveau de leur genou (un gain similaire voire meilleur à ce qu'ils auraient pu avoir à la suite d'une opération). Et les chercheurs ont constaté que l'utilisation de ce dispositif n'a aucun impact négatif sur la musculature.

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Léna Corot : lena.corot@usinenouvelle.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS