Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[L'industrie c'est fou] Un drone autonome capable de retrouver des personnes disparues

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Les services de sauvetage aérien suisses ont mis au point un drone autonome pour les aider dans leur mission de recherche de personnes blessées et disparues. Capable de détecter la chaleur et les signaux des téléphones sur une distance de plusieurs centaines de mètres, l'appareil doit être mis en service en 2020.

[L'industrie c'est fou] Un drone autonome capable de retrouver des personnes disparues
Le service de sauvetage aérien suisse a développé un drone autonome
© Rega

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Faute d’avoir trouvé un outil satisfaisant sur le marché, les services de sauvetage aérien suisses Rega (contraction de Rettungsflugwacht et de Garde Aérienne) ont développé un drone autonome dédié à la recherche de personnes, qu’ils ont présenté en avril dernier.

Capable de détecter la chaleur sur de larges zones, l’appareil a été conçu pour assister les équipes dans le sauvetage de blessés et disparus dans les montagnes de la Suisse et du Lichtenstein, des zones couvertes par le Rega.

En plus de ses deux caméras (une jour et une thermique), le drone dispose d’une fonction lui permettant de pister le signal des téléphones portables sur une distance de plusieurs centaines de mètres. De quoi retrouver plus facilement leurs propriétaires, si par chance ils l’ont sur eux.

Toutes les informations collectées sont envoyées à un opérateur au sol, grâce à un logiciel développé en collaboration avec l’École polytechnique fédérale de Zurich. Doté d’un algorithme d’apprentissage machine, l’application doit évoluer avec le temps et gagner en efficacité.

Convaincu que les drones ont un rôle important à jouer dans les missions de sauvetage, le Rega n’a cependant pas l’intention de supprimer les équipes humaines, qui restent indispensables. L’appareil sert simplement à travailler plus vite et plus efficacement, notamment parce qu’il peut opérer sans problème lorsque la visibilité est mauvaise, voire nulle. Mais lorsqu’une intervention est nécessaire parce qu’une personne est en danger, un hélicoptère et du personnel médical restent indispensables.

Alors que les drones accessibles sur le marché sont généralement conçus sous forme de quadrirotor, le drone du Rega se distingue grâce à son aspect similaire à celui d’un hélicoptère, avec ses trois pales et son unique rotor d’un diamètre de deux mètres. Il est également doté d’un système anti-collision qui lui permet d’éviter les autres appareils dans les airs ainsi que les câbles en hauteur.

Rega teste actuellement son drone en collaboration avec la police suisse. L’appareil devrait entrer en service à partir de 2020.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle