[L’industrie c’est fou] Un crash test peu académique mais efficace chez Volvo

Les constructeurs automobiles utilisent parfois des moyens extrêmes pour simuler des accidents de la route. Volvo a dévoilé le 13 novembre ses derniers essais en la matière.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L’industrie c’est fou] Un crash test peu académique mais efficace chez Volvo
Dix modèles différents de Volvo ont subi le crash test extrême.

"Elle va marcher beaucoup moins bien forcément", se serait exclamé Bourvil. Vendredi 13 novembre, Volvo a dévoilé en images des essais de collision. Le constructeur automobile suédois est allé jusqu’à utiliser une grue pour endommager ses voitures neuves.

Des voitures lâchées à 30 mètres de hauteur

Si l’exercice paraît étonnant, il sert des objectifs très sérieux : aider les services de secours à se préparer à tous les scénarios imaginables. Lors d’un accident de la route, les véhicules peuvent être soumis à des forces extrêmes. Pour reproduire ces situations, la marque du groupe chinois Geely a fait tomber ses voitures d’une hauteur de 30 mètres à l'aide d'une grue.

Après un accident, les victimes blessées peuvent rester emprisonnées à l’intérieur de leur propre véhicule. Les équipes de secours sont obligées d’utiliser des pinces de désincarcération hydrauliques pour ouvrir des brèches dans la carrosserie.

Mettre à jour les connaissances des secouristes

“Habituellement, les secouristes obtiennent leurs véhicules d'entraînement dans des casses. Mais ces voitures sont souvent vieilles de 20 ans. En termes de résistance de l'acier, de construction des cages de sécurité et de durabilité générale, il y a une grande différence entre les voitures modernes et celles construites il y a quinze ou vingt ans”, fait remarquer Volvo dans un communiqué. Le constructeur a donc fait don de dix voitures de différents modèles pour mettre à jour les connaissances des spécialistes.

“Nous espérons que personne n'aura jamais à subir les accidents les plus graves, mais tous les accidents ne peuvent pas être évités. Il est donc essentiel de disposer de méthodes permettant de sauver des vies lorsque les accidents les plus graves se produisent”, justifie Håkan Gustafson, enquêteur principal de l'équipe de recherche sur les accidents de la circulation de Volvo Cars.

0 Commentaire

[L’industrie c’est fou] Un crash test peu académique mais efficace chez Volvo

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS