[L’industrie c’est fou] Un crash test peu académique mais efficace chez Volvo

Les constructeurs automobiles utilisent parfois des moyens extrêmes pour simuler des accidents de la route. Volvo a dévoilé le 13 novembre ses derniers essais en la matière.

Partager
[L’industrie c’est fou] Un crash test peu académique mais efficace chez Volvo
Dix modèles différents de Volvo ont subi le crash test extrême.

"Elle va marcher beaucoup moins bien forcément", se serait exclamé Bourvil. Vendredi 13 novembre, Volvo a dévoilé en images des essais de collision. Le constructeur automobile suédois est allé jusqu’à utiliser une grue pour endommager ses voitures neuves.

Des voitures lâchées à 30 mètres de hauteur

Si l’exercice paraît étonnant, il sert des objectifs très sérieux : aider les services de secours à se préparer à tous les scénarios imaginables. Lors d’un accident de la route, les véhicules peuvent être soumis à des forces extrêmes. Pour reproduire ces situations, la marque du groupe chinois Geely a fait tomber ses voitures d’une hauteur de 30 mètres à l'aide d'une grue.

Après un accident, les victimes blessées peuvent rester emprisonnées à l’intérieur de leur propre véhicule. Les équipes de secours sont obligées d’utiliser des pinces de désincarcération hydrauliques pour ouvrir des brèches dans la carrosserie.

Mettre à jour les connaissances des secouristes

“Habituellement, les secouristes obtiennent leurs véhicules d'entraînement dans des casses. Mais ces voitures sont souvent vieilles de 20 ans. En termes de résistance de l'acier, de construction des cages de sécurité et de durabilité générale, il y a une grande différence entre les voitures modernes et celles construites il y a quinze ou vingt ans”, fait remarquer Volvo dans un communiqué. Le constructeur a donc fait don de dix voitures de différents modèles pour mettre à jour les connaissances des spécialistes.

“Nous espérons que personne n'aura jamais à subir les accidents les plus graves, mais tous les accidents ne peuvent pas être évités. Il est donc essentiel de disposer de méthodes permettant de sauver des vies lorsque les accidents les plus graves se produisent”, justifie Håkan Gustafson, enquêteur principal de l'équipe de recherche sur les accidents de la circulation de Volvo Cars.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS