Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

[L'industrie c'est fou] Un champagne à déguster lors de vos voyages spatiaux

Rémi Amalvy , ,

Publié le

Vidéo La Maison Mumm a présenté le 12 septembre son premier champagne buvable dans l'espace. Pour l'occasion, le champion d'athlétisme Usain Bolt s'est prêté à l'exercice de la course en apesanteur... au dessus du vignoble de Reims.

[L'industrie c'est fou] Un champagne à déguster lors de vos voyages spatiaux
Le Mumm Grand Cordon Stellar, premier champagne à boire dans l'espace
© Mumm

Usain Bolt s’amusant à courir en apesanteur dans un appareil survolant le vignoble de Reims (Charmpagne-Ardenne). L’image est inattendue, mais il n’en fallait pas moins pour fêter l’invention du premier champagne destiné à être dégusté dans l’espace. La Maison Mumm, originaire des lieux, présentait le 12 septembre son nouveau champagne si particulier : le Mumm Grand Cordon Stellar, fruit de trois ans de recherches et d’expérimentation.

De nombreux experts, dont l’Agence Spatiale Européenne, ont apporté leur soutien à son projet. Afin d’étudier le comportement du champagne en apesanteur, une étude fut conduite par le professeur de l’Université de Reims Gérard Liger-Belair. L’objectif était, lorsqu’il n’y a plus de gravité, de réussir à sortir le liquide pour le déguster. Résultat : le vin sort de la bouteille sous la forme d’une écume mousseuse que l’on aspire.

Plusieurs prototypes mis au point

Spécialisée dans le design d’objets spatiaux, l’agence SPADE a été chargée d’imaginer la bouteille. Plusieurs prototypes ont été testés en conditions réelles lors de trois vols paraboliques, entre avril 2017 et février 2018. Les matériaux ont été sélectionnés selon un cahier des charges prenant en compte des critères comme le goût, l’expulsion du gaz carbonique et la formation des bulles. Ont été retenus le verre, l’aluminium de grade aéronautique et le même inox que celui des cuves d’assemblage de Mumm Grand Cordon à Reims.

Le verre de la bouteille est en forme de tige fuselée. Celle-ci comporte une double cavité, un système usiné à l’intérieur et un anneau qui surmonte son bouchon. Des particularités pensées pour "reproduire aussi fidèlement que possible le rituel de dégustation terrestre", selon Mumm.

Le coût de production d’une bouteille est évalué à 2 000 euros… champagne non inclus. Sa commercialisation n’est pas pour tout de suite, l’alcool étant interdit à bord de la Station spatiale internationale. Cependant, avec le développement des programmes spatiaux touristiques - comme celui auquel participera Yusaku Maezawa, le premier client privé de SpaceX pour un voyage vers la Lune -, nul doute que de futurs voyageurs se laisseront tenter par une expérience alcoolisée en apesanteur.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle