Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[L’industrie c’est fou] Un Boeing 727 recyclé en maison, pas mal ! Mais deux 747 c’est encore mieux

Nicolas Robertson , , , ,

Publié le

Bruce Campbell, un ancien ingénieur américain de 68 ans à la retraite, s’était déjà fait connaître en recyclant un Boeing 727 en habitation en 1999. Il récidive mais en voyant un peu plus grand. Il souhaite installer deux Boeing 747 aux Etats-Unis et au Japon, au plus vite, dès 2018.

[L’industrie c’est fou] Un Boeing 727 recyclé en maison, pas mal ! Mais deux 747 c’est encore mieux
Bruce Campbell souhaite installer deux Boeings 747 habitables aux Etats-Unis et au Japon, au plus vite, à partir de 2018.
© Airplanehome

En 1999, Bruce Campbell, avait fait le pari un peu fou d’installer un vieux Boeing 727 dans sa propriété de Hillsboro dans l’Oregon (Etats-Unis) pour en faire sa maison à plein temps.

Apparemment pas assez fou pour ce passionné d’aviation puisqu’il a décidé de transformer cette fois non pas un mais deux 747 en maisons habitables. D’un côté, il souhaite métamorphoser un 747-200 pour sa fille aux Etats-Unis, et de l’autre un 747-400 au Japon, à côté de Miyazaki, pour en faire une résidence secondaire.   

Mais ce n’est pas tout, puisque Bruce Campbell décrit dans son blog que ses avions ne s’arrêteront pas juste à une fonction habitable. Il a effectivement imaginé de nouveaux usages pour ces avions à la retraite.

Une diversification des usages pour ces vieux avions

Alors qu’il devait se limiter à l’installation d’un 747-400 à coté de Miyazaki au Japon, ce qui est déjà pas mal, le projet s’est encore agrandi puisque la fille de M. Campbell a souhaité avoir son propre avion habitable aux Etats-Unis.

Le tout premier projet de M. Campbell, le 727, avait fait l’objet d’un réaménagement complet sans pour autant renier l’esprit de l’appareil. La majorité des chaises et les réacteurs avaient été enlevés. A bord, M. Campbell n’avait pas privilégié le luxe, installant simplement une douche, un futon servant de lit ou encore une petite kitchenette. Les lumières intérieures et extérieures étaient gérées par les commandes du cockpit.

Les 747 ne devraient pas beaucoup s’éloigner du 727 au niveau de l’aménagement. Néanmoins l’ancien ingénieur a imaginé de nouveaux usages pour ses avions. Le 747 aux Etats-Unis servira de chambre d’hôtes pour des séjours courts. L’avion de Miyazaki quant à lui fournira un "soutien fréquent à la communauté" en dehors des séjours personnels de M. Campbell. Ce soutien se traduira sous la forme de visites publiques ou d’événements spéciaux tels que des cours particuliers ou encore des soirées culturelles.

Un système de lutte anti-tsunamis ? 

Mais Bruce Campbell a également imaginé une fonction beaucoup plus utile puisqu’il souhaite que ses avions soient utilisés comme abris/canots de sauvetages en cas de tsunamis "La cabine est comme un bidon de pression scellé et, sans carburant, les ailes sont des boîtes de flottaison particulièrement bien étanches et durables. Les deux fournissent beaucoup de flottabilité ".

M. Campbell voit même très loin en imaginant une sorte de ceinture d’avions recyclés proche des côtes sur des dizaines de kilomètres servant de système généralisé de lutte contre les tsunamis.

Pour information le projet américain est évalué, sur le blog de l’ancien ingénieur, à environ 1 million de dollars et 2 millions pour le projet japonais. Nous sommes bien au-delà des 220 000 dollars du 727 de 1999. Mais "l'exaltation pure et la sensation existentielle d'un magnifique château de classe aérospatiale scintillant" mérite bien une telle somme, non ?

 

Via Metronews et Awesome Inventions

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@usinenouvelle.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle